Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

samedi 18 août 2012

L'Église de Lavernière - Patrimoine architectural des Îles



Érigée en 1876, l’église Saint-Pierre est construite en bois comme l’étaient de nombreuses églises dans les années 1900.  Ces constructions de bois se sont raréfiées avec le temps suite à des incendies.. Aux Îles-de-la-Madeleine, notons celle de Bassin détruite en 1936, celle de Havre-Aubert en 1962 et celle de Havre-aux-Maisons, en 1973. La foudre ayant frappé plusieurs fois l'église de Lavernière, celle-ci a heureusement été épargnée. Reconnue comme bien culturel religieux depuis le 28 novembre 1992, elle fait l'objet de nombreuses visites pratiquantes et touristiques.

L’église St-Pierre de Lavernière ressemble beaucoup aux édifices religieux que l’on retrouve dans les provinces Maritimes. Selon Luc Noppen, spécialiste en architecture religieuse, les composantes extérieures de l’église St-Pierre ressemblent beaucoup à celles de l’église catholique de Tignish sur l’Île-du-Prince-Édouard. Le clocher, les contreforts et les fenêtres en ogives sont  similaires. Notons que les plans de l’église Tignish seraient l’oeuvre de William Harris, originaire des Maritimes.
 

L’intérieur de l’église Saint-Pierre se compare à l’église St-Patrick’s de Fort-Augustus sur l’Île-du-Prince-Édouard. Toujours attribué à l’architecte Harris, cet édifice comprend trois vaisseaux et est couvert d’une fausse voûte gothique soulignée par de nombreuses nervures. Les piliers, les capitaux, le chœur, les chapelles latérales et les maîtres autels s’apparentent à ceux de l’église St-Pierre de Lavernière.

Nous ne pouvons affirmer que William Harris est l’architecte des plans de l’agrandissement de 1900 de l’église St-Pierre. Mais il semble évident que les constructeurs se sont largement inspirés de son œuvre. L’architecture de l’église Saint-Pierre, s’inspire des caractéristiques esthétiques de l’architecte des Maritimes, qui prenait lui-même sont inspiration des édifices religieux du Québec. L’église Saint-Pierre de Lavernière peut-être considéré comme un monument acadien représentatif des années où le diocèse de Québec a largement influencé celui de Charlottetown.



Les travaux d’agrandissement, réalisés au début du 20e siècle, font de l’église Saint-Pierre de Lavernière la deuxième plus grande église construite en bois en Amérique du Nord. L’église Ste-Marie de Baie-Ste-Marie est en fait la plus grande église en bois. Elle fait partie du campus de l’Université Sainte-Anne de Pointe de l’Église en Nouvelle-Écosse. Sa construction date de 1905. Son clocher mesure 185 pieds de haut comparativement à celui de Saint-Pierre de Lavernière qui en mesure 137 pieds.

Source: Centre d'archives régional des Îles, 2007. Photos 2012: Gabrielle Leblanc.