Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

mardi 6 mai 2014

Le jeton des Îles-de-la-Madeleine - Magdalen Islands token



Le penny des Îles-de-la-Madeleine fut un des premiers jetons du Canada. Ce jeton de cuivre, l’un des plus lourds à avoir circulé au Canada, fut introduit par Sir Isaac Coffin lorsqu’il visita ses possessions nord-américaines en 1815.


Commandées vraisemblablement à Sir Edward Thomason de Birmingham, en Angleterre, il emporta toutes ces pièces aux Îles et les distribua sous forme de prêts aux pêcheurs locaux des Îles. On dit que déjà, en 1806, il aurait apporté les matrices de son penny lors de son séjour aux Îles, dans l’intention d’émettre sa monnaie. Ce jeton suppléait, dit-on, à la pénurie de pièces de monnaie dans les colonies où circulaient des pièces d’un peu partout. La valeur du token équivalaient à deux sous. Il souhaitait établir une monnaie et émettre aussi des sous (demi-penny), mais fut rapidement arrêté par les Britanniques qui lui rappelèrent que l’exclusivité de la création de la monnaie appartenait à la Couronne. Le statut de Baron ne donnait en effet nullement ce droit à Sir Coffin. Aucune autre pièce ne fut jamais émise que celle du Magdalen Islands token en 1815. Même si les Madelinots ont rapidement rejeté cette monnaie, son usage fut conservé en Nouvelle-Écosse pendant assez longtemps vu l’usure des pièces retrouvées aujourd’hui.

Seul l'état de conservation, sa rareté, l'offre et la demande ou les erreurs et variétés qui la compose, fait varier sa valeur. Les pièces qui ont déjà circulé se retrouvent entre zéro et 3000 $ et celles qui n’ont pas circulé peuvent atteindre jusqu’à 10 000 $. On peut trouver un descriptif de gradation sur le lien suivant. Le musée Victoria, en Australie possède un magnifique exemplaire de cette pièce.

Sur le dessus de la monnaie, nous retrouvons l’emblème d’un phoque alors que son revers montre une morue séchée et l’inscription "SUCCESS TO THE FISHERY" (succès aux pêcheries). Ces deux illustrations représentent bien les principales industries des ÎIes à cette époque. Dommage que Sir Isaac Coffin n’ait pas saisi la dure réalité des habitants de ces Îles autant que leurs ressources si convoitées.



Référence :


Archives du Centre d’archives régional des Îles:
The Magdalen Islands Tokent the Canadian Numismatic Journal, June 1963.
Turbide, François et Chantal Naud. Une page d’histoire, vol. 1 no 1, Îles-de-la-Madeleine, 24 avril 1998.


Topo web : www.numicanada.com et www.museumvictoria.com.au