Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

lundi 5 septembre 2016

Éphéméride... 5 septembre - Départ de familles pour l'Abitibi

Source:  Eugène Gagné, BANQ

5 septembre 1941:

La surpopulation et la pauvreté pousse les Madelinots à quitter les Îles suite aux propagandes de colonisation instaurées par le Gouvernement.  Une première vague de 14 familles, comprenant 104 personnes,se dirigent vers l'île Nepawa en Abitibi le 5 septembre 1941.

Les familles de Havre-aux-Maisons faisant partie de cette expédition sont celles de: Azade Poirier, Ernest Poirier, Hypolite Poirier, Albert Poirier, Léoni Poirier, François Thériault et Dolor Boudreau.

Une famille de Fatima, soit celle de Nelson Longuépée fait partie du groupe ainsi qu'une autre de Grande-Entrée, soit celle de William Lapierre.  Les familles d'Ernest et Alosius Richard, d'Ernest Cyr, d'Eusèbe Bénard et d'Hubert Leblanc ne restèrent que deux ans à l'Île Nepawa.

L'année suivante, soit le 4 août 1942, 13 autres familles suivront : des Loiseau, Aucoin, Arseneault, Langford, Bénard, Poirier, Turbide, Richard et Cyr. Plusieurs d'entre elles ne resteront pas longtemps sur l'île et s'installeront plutôt à  Sainte-Anne de Roquemaure. 

À ces premiers colonisateurs, s'ajouteront plus tard, Massé, Painchaud, Nadeau, Gaudet et Sullivan, constituant les nombreux patronymes madelinots en Abitibi. 

Notons qu'un documentaire sur cette histoire est actuellement terminé et en voie de diffusion par les réalisateurs Sylvio Bénard et Céline Lafrance: Des îles de la Madeleine à l'Ile Nepawa

Pour plus de références aux familles madeliniennes dispersées sur le continent, voir le livre de Pauline Carbonneau:  Découverte et peuplement des Îles-de-la-Madeleine, éditions Humanitas,2009, 260 p.