Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

samedi 24 décembre 2016

50e anniversaire de construction de l'église de Pointe-aux-Loups

Source: Comité du 40e et 50e. Diapositive du Père Yvon Cormier. 1966.
24 décembre 1966: 

Première messe célébrée dans la nouvelle église de Pointe-aux-Loups sous la gouverne du Père Yvon Cormier. Notons qu'une première chapelle avait été érigée en 1921 et la dernière chapelle existante, localisée dans l'école, ne pouvait suffire à la population croissante de l'époque.



Un père engagé et généreux...
Persuadé qu'on peut trouver les ouvriers nécessaires dans un petit patelin qui vient de lancer un bateau de 40 pieds, le Père Cormier sait convaincre et contribue généreusement aux activités de collectes de fonds, allant même offrir sa voiture, une Renaud Gorgini, en tirage. Plus de 7000 billets furent vendus à cette occasion. 

Pour le 50e anniversaire de sa construction, une célébration spéciale a lieu le 24 décembre 2016 avec le Père Réjean Coulombe. 

De vaillants paroissiens et ouvriers...
La construction de l'église a débuté le 1er août.  Raymond Leblanc est le contremaître des travaux. Charles-Guy Langford en dessine les devis. Formé en menuiserie, Monsieur Leblanc a mené une longue carrière comme enseignant à l’école régionale des Îles, et fut un pilier important à la gestion de ce vaste chantier. Aristide Leblanc, Joseph Chevarie et Raymond Déraspe, furent nommés pour le seconder comme menuisiers affectés aux quarts de travail. 89 travailleurs de la localité participent à la construction. Certaines personnes âgées ou malades envoient leur fils pour les remplacer. Les paroissiens s’offrent pour couper les dépenses de salaires et ceux en état de travailler (homme de 16 ans et plus) décident de donner chacun une semaine gratuite avant d’être payé pour les autres.  Le salaire horaire se situait dans ce temps entre 1,00 $ et 1,60 $. Les travaux commençaient au petit jour et finissaient à la nuit. Le coût des travaux s’élève finalement à 48 310,29 $.
Un feuillet historique est remis aux familles présentes lors du 50e.