Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

mercredi 21 juin 2017

Clothilde Hubert 1901-1993 - une femme d'exception

22 juin 1933 : 


Clothilde Hubert, première infirmière diplômée des Îles, participe au Congrès des infirmières à Paris.

Née en 1901, elle obtient son diplôme de l'hôpital de Rivière-du-Loup en 1927. En 1930, elle ouvre l'Unité sanitaire avant même que l'hôpital ne soit construite, alors que la tuberculose et la pauvreté sévit sur l'ensemble des Îles.  De 1935 à 1938, elle travaille sur le continent et revient occuper un poste à l'ile d'Entrée et, en 1939, à Grande-Entrée. Elle se fixe à Bassin en 1944, et y fonde sa famille avec Georges Vigneault. En plus d'avoir adopté deux enfants qu'elle élève seule suite au décès de son époux, elle aide une centaine de familles dans leur recherche à l'Orphelinat de Québec, ramenant des enfants à leurs nouveaux parents. 

Une de ses soeurs, Béatrice Hubert, deviendra également infirmière et tout aussi avant-gardiste. À une époque où l'on cantonnait les femmes à la maison, Clothilde les invite à travailler pour progresser. Elle a aidé la mise au monde de plus de 1500 enfants. D'une générosité et d'un dévouement exemplaire, la communauté féminine des Îles se souvient d'elle et lui a rendu hommage en 1991 par le Prix Maria-Patton, créé par le Centre des femmes La Sentin'Elle.

Un dernier hommage posthume lui est décerné après son décès le 2 juin 1993, à l'âge de 92 ans: 

Le Radar, 20 septembre 1996

Références: 
Fonds AC1-S21 Chantal Naud
Le Radar, 7 juin 1993, page 16.
Le Radar 19 mars 1991
Le Radar 20 septembre 1996