samedi 25 novembre 2017

Éphéméride... 25 novembre - L'ancienne salle paroissiale de Bassin reçoit le prix du mérite architectural

Photo: Télé-Québec
25 novembre 1999:   L'ancienne salle paroissiale de Bassin reçoit le prix du mérite architectural 


Devenue la résidence de M. Léonard Aucoin, cette salle fut déplacée à quelques centaines de mètres de l'église. La présidente de la Corporation du Patrimoine Bâti de l'Île-du-Havre-Aubert félicite le promoteur en faisant une description historique dans le journal hebdomadaire des Îles, Le Radar :


« Bâtie en 1934 avec une subvention du cercle agricole, elle était sur le terrain de la Fabrique et le Père Gallant en était responsable.Le contrat de cette construction fut confié à M. Fred Bourgeois et, selon M. Arnold Renaud,témoin et journalier, ce chantier n'avait pris que 17 jours. Les Bassiniers étaient fiers de leur salle, excepté quelques paroissiens qui l'auraient voulue plus à l'Ouest. 

Le 16 avril 1936, un incendie, provoqué par l'orage, détruit la première église de Bassin. C'est alors que la salle sert au culte religieux de 1936 à 1939. Les aînés s'en souviennent très bien. Plusieurs mariages et beaucoup de baptêmes eurent lieu dans ce bâtiment converti en temple religieux. Même le chemin de la croix de cette ancienne église y fut érigé. Je suis en train de me demander où est ce fameux chemin de croix ? Cette salle servait à tous les organismes, d'abord au Cercle agricole, aux Fermières, au Cercle Lacordaire et Ste Jeanne-d'Arc, et j'en passe. Ce bâtiment rappelle la vie religieuse, culturelle et récréative de la paroisse de Bassin.

Lorsque j'étais jeune, nous allions au cinéma qu'Edouard Chevrier et Armand Renaud géraient. Il y avait de très bons films ! Même Félix Leclerc. Il fut aussi le théâtre des cours politiques, des séances et des spectacles. En 1969, cette salle passait aux mains de la Municipalité de Bassin, qui est devenue, en 1971, la Corporation de l'île du Havre-Aubert. N'en ayant plus besoin, la Corporation s'en débarrasse sans se soucier de son sort. La salle est achetée, abandonnée et, finalement, à revendre. Puis en 1996, c'est M. Léonard Aucoin qui en fait l'acquisition. Sans bruit, sans écrit, notre salle communautaire déménage et redevient très belle. Elle a gardé son cachet d'antan comme
structure. Face à la mer, encore près de nous, tu nous rappelles des événements importants et un passé plein de rencontres communautaires et de bons souvenirs ! Tu n'as plus la même vocation, mais au moins, au lieu d'être démolie, tu fus rénovée et tu seras conservée ! Merci Léonard. »

Fabienne Chevrier
Présidente de la Corporation du Patrimoine
bâti de l'île de Havre-Aubert


Références: Le Radar 23 décembre 1999, p. 58


Topo web: http://www.telequebec.tv/visite-libre/maison-sur-la-falaise