mardi 15 mai 2018

Éphéméride... 15 mai - En 1890, une histoire qui finit bien, même en queue de poisson ...



15 mai 1890:

La goélette Seafoam, de la ville de Lubec, de l'État du Maine, arrivée au Îles depuis le 29 avril pour pêcher, doit se rendre au port le 15 mai suivant pour décharger sa cargaison de 1000 barils de harengs. En ressortant du havre, le bateau frotte le fond et une petite infiltration l'oblige à transférer une partie de sa cargaison dans d'autres navires. Pour se libérer, l'eau est pompée par l'équipage et on décide de se rendre dans le port le plus près pour les réparations. Soit on sous-estime la gravité des dégâts ou on pense ne pas trouver le matériel requis  aux Îles, car c'est au port de Hawkesbury (N.-É.) que la goélette se rend. Une fois là-bas, on constate que la fausse-quille est disparue et qu'un trou est localisé dans la virure de la quille (gardboard). Si ce n'était de la succion qui engagea un chabot (poisson) dans ce trou. Le navire et son équipage ne se serait jamais rendu à bon port.

C'est pourquoi le titre de la nouvelle parue dans le New-York Times s'intitule: A vessel saved by a sculpin (Un vaisseau sauvé par un chabot)

Référence: The New-York Times, 9 juin 1890.

Aucun commentaire :