mercredi 8 juillet 2020

Éphéméride - 8 juillet - Décès du maire et préfet Gilbert Carbonneau, en 1980

Gilbert Carbonneau 1942-1980

Le 8 juillet 1980 décède Gilbert Carbonneau à l'âge de 37 ans. Père de trois enfants, il est maire de la municipalité de l'Île du Havre-Aubert dès 1972 et préfet de comté des Îles-de-la-Madeleine de 1974 à 1980, durant des années très mouvementées (découpage du territoire électoral fédéral, chasse aux phoques, système de communication, faillite de Pêcheurs-Unis, etc.). Très engagé dans le domaine social et politique, il est un des premiers ambassadeurs des Îles durant son ouverture à un lien maritime et touristique régulier. Il est le président-fondateur de la Corporation du Musée de la Mer, créée le 26 novembre 1971.




Tout d’abord animateur en loisirs pour le Conseil des Loisirs de l’Est-du-Québec, en 1966-1967, il s’engage dans la préparation des Fêtes du Centenaire acadien dont les célébrations coïncident avec l’inauguration du Centre Culturel de Havre-Aubert. Il est alors greffier et registrateur adjoint au Palais de Justice de Havre-Aubert ; en 1973, il devient registrateur d’office. En avril 1970, il est candidat de l’Union nationale et en mai 1979, candidat au Parti conservateur dans Bonaventure-Les Îles, où il a fait bonne figure sans pouvoir être élu dans un si vaste territoire : il obtient toutefois la majorité pour les Îles et sa dernière campagne lui prouve l’affection de la population et le conforte dans sa décision de se consacrer à la vie politique qui sera malheureusement très courte.

Un aréna portera son nom. Reconnu comme un homme dévoué au développement et à la protection des droits de ses concitoyens, de nombreux hommages sont adressés dans les médias lors de son décès. Un fonds d'archives à son nom (AP11-S3) est dorénavant conservé au Centre d'archives régional des Îles au sein du fonds familial Pierre-Cornelius Carbonneau.

___________________________________________________
Fonds et collections du Centre d’archives régionales des Îles (CARDI)

AP11-S3 Fonds Gilbert Carbonneau
Collections Le Madelinot 1966-1976 et  Le Radar, 1972-1980


Le Radar, 30 juillet 1980.

mardi 7 juillet 2020

Éphéméride - 7 juillet - Charles Chiasson est nommé gardien du Rocher-aux-Oiseaux en 1880



Charles Chiasson se trouvait sur le Rocher à la suite de l’ancien gardien Patrick Whelan, décédé sur les glaces avec son fils le 14 avril précédent, et y demeura jusqu’à son propre décès, en compagnie de son fils de 7 ans, Cyrice et Paul Chenel, le 13 août 1881.

Il ne faut pas confondre deux Charles Chiasson qui ont existé. Charles Chiasson qui est décédé au Rocher-aux-Oiseaux était un des conseillers municipaux de Charles É. (Édouard) Chiasson, premier maire des Isles de la Magdeleine. Son implication municipale l’a conduit à devenir maire de Havre-aux-Maisons lorsque qu’elle fut devenue autonome en 1875, tandis que l'autre Charles E. Chiasson demeurait maire de la Municipalité autonome de Havre-Aubert et préfet de « l’agglomération des Îles ». Pour compliquer encore plus les choses, le gardien de phare, Charles Chiasson, était le fils d’un autre Charles Chiasson et de Lucie Daigle, citoyens de Rollo Bay à l’Isle Saint Jean (Île-du-Prince Édouard). Il a épousé Christine à Nectaire Arseneault en 1867, à Havre-aux-Maisons.
___________________________________________________________
Collections du Centre d’archives régionales des Îles (CARDI)

Image 1 : AC1-S25. Détail d’une photo originale de 1888, conservée aux Archives de Londres
Image 2 : AC1. Gravure parue dans L’Album universel, 1902, vol. 19 no 45, conservé à la BAnQ