samedi 5 septembre 2020

Éphéméride du 5 septembre - Ordre de déportation des Acadiens en 1755

 


Le lieutenant-colonel John Winslow lit en anglais la proclamation de déportation aux 418 hommes et jeunes garçons convoqués dans l'église Saint-Charles-des-Mines de Grand-Pré. C'est un huguenot bilingue du nom de Isaac Deschamps qui sert d'interprète.  La photo illustre la croix de 4 mètres de fer malléable dressée à Grand-Pré (N.É.) en 1924, sur le premier site identifié comme celui de l’embarquement.  De style gothique, elle porte l'inscription « Le lit desséché du crique que l'on aperçoit dans le pré à quelques pas d'ici est l'endroit où furent embarqués sur les chaloupes, les victimes du Grand Dérangement de 1755 pour être transbordées sur les transports ancrés dans le bassin des Mines ».  L’analyse historique des aboiteaux a permis depuis, de confirmer que, contrairement à ce que la croix annonce, c'est à la « Pointe Noire » (Horton Landing) sur la rive de la rivière Gaspereau, que l'embarquement de 1755 s'effectua.  La Croix de la Déportation fut donc déplacée en 2005 à cet endroit. Aussi, comme le rappelle Les amis de Grand-Pré : « à cet endroit la plage est formée par de l'ardoise ou du schiste argileux (…) offrant un trottoir solide pour l'embarquement. » Les historiens estiment que plus de la moitié des 12 600 acadiens déportés (sur une population de 13 500), périrent durant ou des suites de ces voyages.

 

__________________________________________________________

Collections du Centre d’archives régional des Îles (CARDI)

 

Image : Croix de la Déportation, année inconnue. Collection AC1-S25.

Source: DeGrâce, Claude. (2005). La Croix de la Déportation. - Historique. La Petite Souvenance. Repéré à

http://amis-de-grand-pre.ca/accueil/accueilcroix.htm

Souvenirs d’Amérique française. (2013). L'Ordre de déportation. [Facebook]. Repéré le 3 septembre 2013 à

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=610884372268303&id=503220633034678

Aucun commentaire :

Publier un commentaire