Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

dimanche 10 juin 2012

AP1 - Fonds Achille Hubert

1940 - . 41700 pièces iconographiques.

Histoire administrative/notice biographique :

Achille Hubert est né le 1er août 1937, à la Pointe-Basse, canton de la municipalité de Havre-aux-Maisons aux Îles-de-la-Madeleine. Il est le fils de Anthime Hubert et Georgiana Boudreau. Fils de pêcheur, il est le sixième enfant d’une famille de quatorze. Il est le neveu de Paul, Adé, Béatrice, Clotilde qui s’illustrèrent aux Îles et ailleurs dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la coopération. Le 8 janvier 1973, il épouse Donna Welsh. De cette union naîtront trois enfants : Jean, Kevin et Aurélie. Ne pouvant exercer le métier de pêcheur comme son père, car il souffrait du mal de mer, il part à 12 ans, pour aller faire son cours classique à Saint-Louis d’Edmunston au Nouveau-Brunswick, chez son oncle Ephrem Hubert. Il est le premier de sa famille à aller étudier. Par la suite, il fait des études en théologie, sciences sociales et philosophie à Saint-Hyacinthe et à Ottawa. Il est d’ailleurs bachelier ès art. Membre d’une communauté religieuse, sous le nom de Frère Antonin, il reçoit l’onction sacerdotale des mains du cardinal Paul-Émile Léger à l’église conventuelle des Pères dominicains à Montréal le 28 avril 1962. Avant de revenir s’établir aux Îles-de-la-Madeleine, il travaille à Montréal, Sherbrooke et Ottawa. Il revient aux Îles-de-la-Madeleine en 1971. Dans le cadre d’un projet du programme investissement local du gouvernement fédéral, il travaille à la mise en place de diverses activités, dont la création d’un journal local. Le 15 avril 1972, c’est la première parution de l’hebdomadaire Le Radar. Propriétaire de l’entreprise ainsi que d’une imprimerie, il en est le principal journaliste depuis sa fondation. Depuis octobre 1980, il confie l’impression du journal à l’extérieur des Îles. Avec la disparition du journal Le Madelinot en 1976, Le Radar est le seul journal francophone des Îles-de-la-Madeleine. Aimant à voyager et lire, en plus d’être pourvu d’une soif d’apprendre, il assiste comme journaliste à la majorité des événements qui marquent l’histoire des Îles-de-la-Madeleine dans tous les secteurs d’activités. En 1985, il remporte le prix des Communications du Québec, secteur de la presse écrite. Il sera membre et président du Conseil populaire des Communications de l’Est-du-Québec pendant quelques années. Il est président du Centre d’archives régional des Îles depuis sa fondation en 1993 et de la Fondation Paul Hubert depuis 1995. Au cours des années, il a aussi été correspondant de plusieurs médias dont Le Soleil, la radio de Radio-Canada, le journal Les Affaires, etc. Son implication sociale incite le gouvernement à lui demander d’agir à titre de vice-président de la Commission de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine sur l’avenir du Québec en 1995. Le 7 juin 2012, il reçoit du gouvernement du Québec, la distinction honorifique de Chevalier de l’Ordre du Québec, en compagnie de 30 autres personnalités québécoises.

Historique de la conservation

Les documents ont été donnés par le créateur du fonds au Centre d’archives régional des Îles.


Portée et contenu

Ce fonds témoigne avant tout de l’histoire des Îles-de-la-Madeleine dans toutes les sphères d’activités. Il est constitué de négatifs et photographies réalisés par Achille Hubert, journaliste et propriétaire de l’hebdomadaire local. Bien plus que le regroupement des photographies diffusées dans son journal, le fonds contient des documents familiaux, des paysages des Îles, des documents non diffusés sur des événements locaux, mais aussi sur certains s’étant déroulés à l’extérieur des Îles. Le fonds est constitué de 19 cahiers de négatifs, un cahier de cartes postales, et une série de photographies. La classification du fonds a été effectuée en respect du classement réalisé par le donateur.

Variantes du titre

Le Radar

Collation

6 199 photographies n&b et coul., 183 cartes postales et 14 diapositives coul. 35 mm.
28 958 négatifs noir et blanc 35 mm, 6 346 négatifs couleurs 35 mm


Classement

Les documents respectent l’ordre du donateur.

Restrictions

Les documents personnels familiaux ne sont pas accessibles sans autorisation écrite du donateur. Les droits d’auteur n’ont pas été transférés.

Références bibliographiques


Le Radar, hebdomadaire des Îles-de-la-Madeleine, 1972 —

Termes rattachés

Actualité
Hebdomadaire
Îles-de-la-Madeleine
Journalisme
Le Radar