Aucun message portant le libellé François Doublet. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé François Doublet. Afficher tous les messages

lundi 15 mai 2017

François Doublet en 1663 - Première tentative de colonisation

15 mai 1663 :

Prise de possession par François Doublet de sa seigneurie, les Îles de la Madeleine, dont il avait la concession depuis le 19 janvier 1663.

Notons que François Doublet arrive aux Îles à bord d'un navire de 300 tonneaux appelé le Saint-Michel. Déjà, une vingtaine de basques sont présents à l'ile Brion, sous la solde de Nicolas Denys.

Un excellent résumé de Noël Falaise, sur les tentatives de colonisation, est disponible en ligne sur Erudit. Nicolas Denys ne semble pas avoir eu de chance de réaliser un tel projet, et sa présence aux Îles s'est limitée à y envoyer un navire pour la chasse annuelle du morse et du loup-marin.

Les 25 hommes qu'il installe aux Îles avec des vivres, en compagnie de son chirurgien Phillipe Geignard, profiteront des logements et un magasin construit à Havre-Aubert mais la colonisation ne dura pas un hiver. Les hommes sous la gouverne de Geignard passèrent leur temps à boire et jouer. Cette tentative de colonisation s'avère un échec.

Les chirurgiens accompagnant les explorateurs et marins d'époque étaient vus comme des hommes de confiance. Nous pouvons citer pour exemple le chirurgien de Champlain qui faisait progresser à sa manière les études sur les maladies comme le scorbut. Mais François Doublet eut tord d'accorder la sienne à ce Geignard.





Autres références:



Source: Collection Canada, cote e001384793
"Association pour exploitation des îles Brion oiseaux et Saint-Jean" 1663    
Archives: Site internet du Centre d'archives régional des Îles

jeudi 21 juillet 2016

Éphéméride... 21 juillet - La nouvelle église de Havre-Aubert


Source: Site du diocèse de Gaspé

21 juillet 1963 

Une croix est dressée sur le cap Shea. On procède aussi à l'inauguration de la nouvelle église de Havre-Aubert dans le cadre du tricentenaire de l'arrivée de François Doublet aux Îles.

mardi 19 janvier 2016

Éphéméride...19 janvier - François Doublet obtient une concession des Îles


Source: Collection Canada_Doublet Association pour exploitation des îles 
Brion oiseaux et Saint-Jean 1663    e001384793
19 janvier 1663 : 

François Doublet obtient une concession de chasse et pêche aux Îles par la Compagnie de la Nouvelle-France.




jeudi 26 juin 2014

Le nom des Îles de la Madeleine

Wikipedia
Après plusieurs appellations de nombreux explorateurs ou amérindiens, les Îles de la Madeleine sont nommées officiellement en l'honneur de Madeleine Fontaine, épouse de François Doublet, deuxième seigneur de la concession des Îles en 1663.

Il est toutefois utile de se rappeler que le nom de Madeleine (Isle de la Magdeleine) avait déjà été attribué par Samuel de Champlain sur une carte de 1629, pour désigner l'ile du Havre-Aubert.

Parmi les autres noms cités pour les Îles, en voici quelques-uns au cours des siècles:

1536 - Cartier: Les araynes (sauf l'Ile Brion)
1591, 1593, 1597 - Hakluyt: Ramea
1593 - Autochtones : Menquit  "île reposant sur les eaux"
1613, 1643 - Champlain et Boisseau:  Isle Ramée
1672 - Nicolas Denys: Isle Ramées
1764 - Bellin : I. de la Madelaine  (I. aux Ramiées désigne alors l'ensemble du groupe)

Son fils Jean-François (dit Jean) , affirme dans son «Journal du corsaire», que le nom des Iles de la Madeleine tire son origine du nom de la femme de son père, Madeleine Fontaine. Il indique «...il fut permis à mon père de changer les noms des isles Brion en celui de la Madelaine comme se nomoit ma mère» mais selon le dictionnaire biographique du Canada, il est mentionné que «... le nom de ces îles provient du nom de « La Magdelene », donné par Champlain, sur sa carte de 1632, à l’île Amherst (Havre-Aubert). La biographie de François Doublet est aussi disponible sur le même site.



Collections Canada cote e001384793


Références:

Bréard, Charles. Journal du Corsaire Jean Doublet de Honfleur, publié d'après Le manuscrit autographe, introduction et notes de Charles Bréard, Paris, Perrin et Cie, librairies et éditeurs, 1887, 192 p

Falaise, Noël. Les Îles-de-la-Madeleine sous le régime français, Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 4 no 1, 1950, pp.17-18



Naud, Chantal. Iles de la Madeleine 1793-1993 Deux siècles d'histoire. Chronologie des Îles-de-la-Madeleine. Les Éditions Vignaud, 1993. (Épuisé)


Une longue description de la toponymie des Îles de la Madeleine est disponible dans le Dictionnaire des régionalismes du français parlé des Îles-de-la-Madeleine de Chantal Naud, Éditions Vignaud, 1999, p. 162

D'autres indications sur ce sujet (noms de lieux) apparaissent dans le livre Découverte et peuplement des Îles de la Madeleine de Pauline Carbonneau, Humanitas, 2009, pp .40-42 et 46.