vendredi 17 août 2018

Éphéméride...17 août - Le fils d'un gardien de phare périt par noyade en 1934

Source: Maclean's Magazine

17 août 1934: Noyade d'Alphonse Arseneault

De 1923 à 1938, Montague Arseneault occupe le poste de gardien avec sa famille. Avec son épouse Léa Arseneau qui vivra jusqu’à 101 ans, il élève neuf enfants dont trois meurent en bas âge en 1901, 1910 et 1913. 



Au cours de la succession de gardiens du Rocher-aux-Oiseaux, 9 adultes et au moins un enfant y laissèrent leur vie, en majorité durant les 10 premières années d’existence du phare. Un gardien et deux assistants y furent blessés très sérieusement, un autre y perdit totalement l’esprit, durant le dénuement total des premières années de garde.

Ironiquement, le fils de Montague Arseneault, Alphonse, décède lui-aussi. Il se noie le 17 août 1934, à l’âge de 28 ans en allant conduire une maquette du Rocher-aux-Oiseaux qu'il a réalisé pour une exposition à Halifax. Les circonstances de son décès ne sont pas expliquées mais la sombre histoire qui couvre les gardiens du phare et leurs familles semble s'être poursuivie dans son cas.

Pour en savoir plus sur les moments historiques du phare avant son automatisation en 1988, il y a 30 ans, consultez les moments marquants identifiés par le Centre d'archives régional des Îles.



Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Si vous ajoutez un question dans cette section sans une adresse Gmail valide, nous ne pourrons vous répondre. Mais vos commentaires sont bienvenus. Merci de votre compréhension !

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.