Le CARDI : Un passé conjugué au présent... pour l'avenir des Îles

samedi 9 novembre 2013

L'histoire de la goélette à Cléophas...

Le 5 septembre 1941, une première vague de 102 Madelinots s'en vont s'établir à  
Ste-Anne de Roquemaure et à l'Ile Nepawa. Suivent ensuite plusieurs familles le 4 août
 1942 et les années suivantes d'avantla fin de la guerre
 Source:  Cote E6, S7, P7242, Eugène Gagné, BANQ
Source: Office du film du Québec, Cote E6, S7,
P7207, Archives nationales du Québec, Québec









Trouvée au fil de recherches de liens généalogiques, cet article d'une résidente d'Abitibi, dont les ancêtres sont des Madelinots, nous a beaucoup ému et nous le partageons avec vous... Il est d'autant pertinent que les photos des Archives nationales du Québec, qui accompagnent le texte, avaient été publiées sur le site du groupe "Vous souvenez-vous" et avaient suscités énormément de réactions.


E6,S7,SS1, P3197 Madelinots au Jardin zoologique de Québec 1941
On y apprenait que la famille d'Emmanuel Poirier prenait part à cette émigration en 1942 vers l'Abitibi, mais on en savait guère plus sur le nom du bateau et les autres madelinots. Voici tout au moins, une partie des réponses sur le blog suivant.

Au fil de nos recherches, nous avons trouvé d'autres photos de l'Office du Film du Québec, Fonds Ministère de la Culture, des communications et de la condition féminine, numérisées par Bibliothèques et Archives nationales du Québec.  Ces photos sont toutes du photographe Eugène Gagné qui accompagnait les inspecteurs de la colonisation tout au long de leur périple vers les régions à coloniser.
E6,S7,SS1, P3198 Madelinots de passage à Québec vers l'Ile Nepawa, 1941

Comme en fait foi ces photographies, plusieurs arrêts  étaient prévus pour agrémenter les nouveaux colons.