lundi 13 août 2018

Éphéméride... 13 août - Tragédie sur le Rocher-aux-Oiseaux


13 août 1881 :   Décès de trois personnes

En voulant faire une démonstration de la charge du canon à des visiteurs, Charles Chiasson,  en poste comme  gardien de phare sur le Rocher-aux-Oiseaux depuis le 7 juillet 1880, périt avec son fils aîné de 7 ans, Cyrice, et Paul Chenel, un fermier de l’lle Brion, en visite avec sa fille de 10 ans.  

Celle-ci fut légèrement blessée, ainsi qu'un autre visiteur, Jean Turbide. Certains rapport font état de brûlures graves alors que d'autres mentionnent surtout un grave choc émotionnel pour les deux témoins. Le souffle de l'explosion fut si fort que toutes les vitres du phare  explosèrent.

L’assistant du gardien, Télésphore Turbide, indemne,  réussit à appeler les secours avec le code morse qu’il connaissait peu. Celui-ci deviendra d'ailleurs le gardien du phare pendant les 15 années suivantes.



* Note importante : Ce Charles Chiasson,  gardien de phare,  ne doit pas être confondu avec le premier maire des Îles-de-la-Madeleine en 1875, Charles É. (Édouard) Chiasson  (Giasson). Par contre, il était bien un des conseillers de la Municipalité des Isle de la Magdeleine du temps de celui-ci  et devint le premier maire de la Municipalité de Havre-aux-Maisons lorsque celle des Iles fut scindée en municipalité autonome. Charles Chiasson était le fils de Luce Daigle et de Charles Chiasson (oui un autre Charles!), citoyens de Rollo Bay (I.P.É). À son décès, il était le père de 6 enfants et son épouse, Christine Arseneault (à Nectaire) était enceinte d'un septième qui naîtra au mois d'avril suivant. 


Source: Textes et archives du Centre d'archives régional des Îles

Aucun commentaire :

Publier un commentaire