Aucun message portant le libellé Landry. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé Landry. Afficher tous les messages

mercredi 11 novembre 2020

Héros de la Deuxième Guerre mondiale et vétérans des Îles

Le numéro de juillet 1946 du Journal Le Phare, mentionne le nom de soldats des Îles-de-la-Madeleine, tués à la guerre ou des suites de leurs blessures. Nous avons cherché à rétablir cette liste et y ajouter des visages, pour que l’on se souvienne bien de ces héros qui se sont battus pour nos libertés. Nous profitons aussi de cette publication pour remercier tous nos vétérans, décédés ou encore de ce monde. Une pensée spéciale pour l'aîné de tous, Conrad Landry, qui nous a quittés le 7 août 2019, à l’âge de 102 ans. Une nouvelle liste alphabétique de tous ces vétérans suit notre publication, dans l'espoir de n'avoir fait aucun oubli!




Daigton Aitken à Robert S. Cap-aux-Meules, carabinier de l'Artillerie royale du Canada, prisonnier de guerre et décédé le 2 décembre 1942 à Hong-Kong.

Edward C. Aitkens à James William, île d'Entrée, carabinier de l'Artillerie royale du Canada, prisonnier de guerre et décédé à l’âge de 35 ans, le 1er février 1944 à Hong-Kong.

Evariste Arsenault à Nelson, Cap-aux-Meules, Royal Canadian Infantry Corps, décédé le 31 décembre 1942. Son corps repose au cimetière Belmont à Québec. 

Hubert Bénard à Onésime, Grande-Entrée, décédé à l’âge de 23 ans en Hollande le 13 janvier 1945. Il faisait partie du Régiment de la Chaudière.

Bernard Leslie Chenel à Edward, Île d'Entrée, de l'Artillerie royale du Canada, décédé le 4 octobre 1946 après 4 ans de captivité dans les camps de Hong Kong.

Caporal suppléant John Maxwell Chenel à Paul, Île d'Entrée, caporal suppléant de la l'Artillerie royale du Canada, décédé le 16 octobre 1942 à Hong-Kong.

Sydney Clifton Keith Best, décédé le  24 mai 1941, Il faisait partie du Royal Canadian engineers. Il est né aux Îles mais s'est enrôlé depuis Halifax. 

Joseph Delaney à Antoine, Havre-aux-Maisons, carabinier de l'Artillerie royale du Canada, décédé le 21 décembre 1941 à Hong-Kong.

Hubert Després à Alphée, décédé le 1 août 1944. Il est né aux îles mais s'est enrôlé depuis Matane. Il faisait partie des Fusiliers du Mont-Royal RCIC.

Caporal Fernand Harvie à Narcisse, Cap-aux-Meules, Régiment de la Chaudière, décédé le 9 juillet 1944.

Caporal Léo Harvie à Théodore, Grand-Ruisseau, Régiment de la Chaudière, décédé le 11 août 1944

Armand Huet à Hubert, Cap-aux-Meules, décédé près de Falaise en Normandie, le 8 août 1944, il faisait partie de l'Artillerie royale canadienne (Nova Scotia Riffle). Dans une erreur épouvantable, la R.A.F, de retour d’une mission non complétée, largua ses bombes sur leurs alliés.

William Dougald Keating à Henry K., Matelot de la Marine sur le H.M.C.S. Bras D'Or, Réserve de la Marine royale du Canada, décédé le  19 octobre 1940 à l’âge de 20 ans. 24 navires de guerre ont sombré durant la 2e guerre, emportant près de 2000 hommes.
  

Édoine Landry à Cléophas, Étang-du-Nord, Régiment de la Chaudière, décédé le 6 juin 1944.


Georges Franklin Leslie à Frank W.Leslie, décédé le 13 avril 1947 des suites d'une tuberculose. Le dossier indique que le décès est dû à son service. Il fut prisonnier de guerre à Hong  Kong. Il faisait partie de l'Artillerie royale du Canada.

Arthur Ellsworth McLean à Richard, décédé le  3 octobre 1941. Né à l'Île d'Entrée, il faisait partie de l'Artillerie royale canadienne.

Fulton Basil MacMillan, fils de Angus W. de Grosse-Ile, sa mère Minnie provenant de Grande-Entrée. Le plus agée d’une famille de 11 enfants, il s’enrôle à Hailfax à l’âge de 16 ans. Il  faisait partie de West Nova Scotia Regiment, et est  décédé en Italie, le 26 janvier 1945.

 Patrick Thériault à Léger, Havre-aux-Maisons, Régiment de la Chaudière, décédé en Belgique le 9 février 1945.

Allen Benjamin Welsh à Ruben, Île d'Entrée, carabinier dans l'Artillerie royale du Canada, prisonnier de guerre, il est décédé le 7 octobre 1942 au Japon. Tout comme les frères Melvin Burton Welsh  et Ernest Welsh, il fut prisonnier au Japon. Seul Ernest survivra, après 3 ans et huit mois de captivité et de travaux forcés dans une mine.

Melvin Burton Welsh à John, Île d'Entrée, carabinier de l'Artillerie royale du Canada, décédé le 31 mars 1944 alors qu'il était prisonnier de guerre au Japon. 



William Delbert Louis Welsh à John, Île d'Entrée, Artillerie royale du Canada, décédé le 6 octobre 1942 à Hong-Kong. 

Décès de Leslie Chenel. Journal Le Phare, nov. 1946. p.12


mardi 19 juin 2018

Éphéméride... 19 juin - Fondation de la première Caisse Desjardins des Îles à Lavernière

Le 19 juin 1938
Fondation de la première Caisse populaire aux Îles, à Lavernière avec 260 membres.
L’abbé Émile Turmel, propagandiste de la fédération des caisses est venu apporter son soutien à ce lancement, dont le travail de sensibilisation à la coopération avait déjà été enclenché par le Père Gallant. Un comité de régie supérieur des caisses composé entre autres de Mgr J. A. H. Blaquière, du Père Gallant, d’Ovide Hubert, Gustave Lafrance, Fred Landry et J.René Scott, agronome des Îles, est chargé par la Caisse de Lévis de surveiller les caisses et veiller à en fonder de nouvelles.

Cyrice P. Massé en est le premier membre de la Commission de crédit, le père Gallant lui offre un vibrant hommage dans la revue À pleines Voiles lors de son décès en 1959, bien qu'il paraisse dans cet article sous le nom de Cyprien et non Cyrice; William Arseneau est le premier président, Léger Bourque est le premier gérant, Edgar Bourque son frère qui prendra la relève de la gérance de 1941 à 1974, Edmond Cormier et Albin Aucoin assureront aussi la continuité et l’adhésion de nouveaux membres. Madame Cécile Bourque, première assistante gérante dans un emploi considéré masculin à l’époque. Son engagement « officiel » se fait le 22 juillet 1957.  Elle y demeure plus de 30 ans. Pour n'oublier personne, voici les premiers membres des différents conseils et commission.

Le premier conseil d’administration est composé de William Arseneau, prés., Ovide Hubert v.p., Johnny leblanc, dir., Fred O. Bourque dir., Léger T. Bourque, sec.-gér.

Le conseil de surveillance : Père Gallant, Willie Chiasson, Ernest Miousse.

La Commission de crédit : Cyrice P. Massé, Alex Décoste, William Cyr.

Officiers honoraires : Mgr Blaquière, Hormidas Langlais, Maurice Chiasson


La première femme élue au conseil d’administration fut Joan Landry.




Comme en témoigne cette publicité de 1961, lors des 25 ans de fondation, la coopération est en pleine effervescence et on trouve à cette époque sept caisses d'épargnes réparties sur les Îles.

Références:
Album La Caisse populaire de Lavernière 1938-1988, Des racines… un avenir prometteur, Comité du 50e, Imprimerie locale, 1988, 69 p.
Chantal Naud. Deux siècles d’histoire 1793-1993, Éditions Vignaud, 1993, 241 p.


Fonds AO19 Centre d’archives régional des Îles (photos originales, fichiers numériques, , éphémérides du blogue,collections de journaux et publications) soient :
Revue mensuelle À Pleines Voiles de  juin 1952 à 1959 (sauf 1953)
Journal Le Radar
Journal L’Évangéline (quelques publications)
Source: Fonds AO19 Centre d'archives régional des Îles, L'Évangéline 19 octobre 1961, page 24
Journal Le Madelinot


mercredi 28 mars 2012

Hommage au père Frédéric Landry

Source: Collection du Centre d'archives régional des Îles,
L'Archipel, vol 2, no 9, novembre 1973 p.5

Nous avons appris la nouvelle du décès du père Frédéric Landry ce matin et tenons à souligner l'immense apport de cet homme à la sensibilisation et la préservation du patrimoine des Îles-de-la-Madeleine. Il ne se passe pratiquement pas une journée pour un organisme voué à cette même vocation, sans qu'il ne voit ce nom - Frédéric Landry - inscrit aux sources de diverses archives, publications ou articles liés à l'histoire locale des Îles. Homme de foi, mais surtout homme de coeur et de souvenir, il est de ces personnes qui marquent leur région par leur passion à en révéler les traces du passé pour mieux comprendre son présent, et peut-être même son avenir.

L'archiviste qui écrit ceci se rappelle d'un de ses travaux d'étudiante en histoire, intitulé: Balises historiques de Frédéric Landry. Il lui avait fallu plusieurs semaines de sa session pour terminer la lecture approfondie des nombreuses publications du Père Landry, comme tous les Madelinots se plaisent à le nommer familièrement. Il s'agissait de cibler à travers ces écrits, les principaux sujets qui ponctuaient l'oeuvre générale de l'auteur. Nul besoin de préciser que l'axe général de son oeuvre était la pêche, les naufrages, les phares et tout ce qui se relie à la mer. Inutile de se demander pourquoi il a fondé le Musée de la Mer! Il aimait les Îles, et les Îles l'aimait. L'Histoire, pour laquelle il a toujours gardé sa passion, portera son souvenir en elle pour les générations futures...

Les membres du conseil d'administration du Centre d'archives régional des Îles se joignent à moi pour exprimer aux familles leur plus profonde sympathie.