Aucun message portant le libellé 1861. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé 1861. Afficher tous les messages

dimanche 24 novembre 2019

Éphéméride... 24 novembre - Naufrage de la goélette armée « Canadienne »

Le 24 novembre 1861:

Dans son rapport annuel sur les pêcheries dans le golfe, le commandant Fortin précise la date du naufrage de La Canadienne, alors que le vapeur le Napoléon III a du prendre la relève.



dimanche 3 juin 2018

Éphéméride... 3 juin - La goélette St-Rock s'échoue à la Petite Échouerie


Le 3 juin 1861, s'échoue à la petite-Échouerie de Havre-aux-Maisons, appelée Pointe Rouge, la goélette "St-Rock" de 72 tonneaux, immatriculée à Québec, Qc. Le capitaine Gabriel Leblanc enregistre des dommages importants à cette propriété de la St-Lawrence Tow Boat Co.


Réf.: Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles et livre Dernière Course de Frédéric Landry, Éditions de la Boussole, 1989, p. 155

mardi 18 avril 2017

Éphéméride... 18 avril - Décès de l'abbé Samuel Turbide en 1927

18 avril 1927 :

Décès de l'abbé Samuel Turbide de Havre-aux-Maisons, à l'âge de 66 ans.

Né le 2 octobre1861 à Havre-aux-Maisons, fils de Clément et de Marie Doyle, l'abbé Samuel Turbide est curé de Havre-aux-Maisons de 1899 à 1927. 

Il est le principal artisan de la construction du couvent de pierre à Havre-aux-Maisons. Il a aussi fait ériger le Calvaire en marbre situé face à la Baie de Havre-aux-Maisons et l'école Saint-Joseph pour les garçons, érigée en 1906. Il a fait construire également l'église de Grande-Entrée, détruite par le feu en 2015, un peu à l'Est de la première chapelle, avant qu'elle ne soit restaurée en 1960 sous la cure de l'abbé Frédéric Landry.  


Sur la photo, M. l'abbé Girard de Finances (assis), curé de Saint Pierre de l'Étang du Nord de 1886 à 1889 et de Sainte Madeleine de Havre aux Maisons de 1891 à 1892  et M. l'abbé Samuel Turbide (debout), curé de Havre aux Maisons de 1899 à 1927. Photo : Paroisse Saint-Pierre de Lavernière,  100e anniversaire, 1876-1976, Le comité de l'album, 1976, page 34.






La paroisse de Pointe-aux-Loups lui doit aussi une première école-chapelle érigée en 1921. Il  va exercer sa mission dans l'Est en voiture à cheval de 3 à 4 fois l'an et ce, jusqu'à sa mort, malgré un état de santé fragile suite à ses nombreuses années actives dans les paroisses des Îles.


L'église de Grande-Entrée en 1949 avant les 
rénovations de 1960 et l'incendie de 2015. 
Source: Fonds AP11

Les chercheurs trouveront des informations complémentaires sur le site virtuel de la Congrégation Notre-Dame.


Références: Gaudet, Rose-Délima, Cent ans d'éducation aux Îles-de-la-Madeleine 1877-1977 avec introduction 1839-1897, pp.22-30

dimanche 15 février 2015

Éphéméride... 15 février - Premières municipalités des Îles

Source: Centre d'archives régional des Îles - Détail d'une carte postale de Havre-Aubert.

15 février 1875 :


Érection des premières municipalités des Îles, (Étang-du-Nord, Havre-Aubert, Havre-aux-Maisons).

Municipalité de Havre-Aubert: Les paroisses de Bassin et l’île d’Entrée relèvent alors de cette municipalité. Charles-É. Chiasson est le premier maire et Edmond Brasset, le premier secrétaire-trésorier.



Municipalité de Havre-aux-Maisons. Elle englobe tout l’est des Îles. Le premier maire est Charles Chiasson (celui-ci décède en 1881 sur le Rocher-aux-Oiseaux, où il était gardien de phare).
Municipalité de l’Étang-du-Nord. Elle comprend le Barachois (Fatima) et Cap-aux-Meules. Le premier maire est Nectaire Arsenault.

Notons que le 1er janvier précédent (1875), était créé le conseil de comté regroupant les Municipalités distinctes (dont la création est officialisée le 15 février suivant). Charles-É. Chiasson était le premier préfet, Édouard Borne, le registrateur; Nectaire Arsenault et Charles Chiasson, les conseillers. Depuis 1847, les municipalités dites de paroisse étaient remplacées par des municipalités de comté. Celle des Îles de la Madeleine était une entité couverte par le comté de Gaspé. C’est Havre-Aubert qui en était le chef-lieu couvrant l’ensemble du territoire des Îles. C'est jusqu'en 1855, que la Municipalité fut rattachée au comté de Gaspé pour devenir elle-même une municipalité de comté nominale, soit sans élection. La première élection à cette municipalité des Îles fut en 1861. Charles-É. Chiasson en est donc le premier maire élu.

Références: 

Évolution chronologique des municipalités (en production). Centre d'archives régional des Îles. 2012. 3 pages.

Topo web: Consulté le 10 février 2013. Municipalité des Îles
Naud, Chantal, Les Îles-de-la-Madeleine 1793-1993, Deux siècles d’histoire, Éditions Vignaud, 1993

Les regroupements municipaux aux Îles de la Madeleine, rapport du mandataireFranklin Delaney, le 12 avril 2001, page 7