Messages triés par pertinence pour la requête alcool. Trier par date Afficher tous les messages
Messages triés par pertinence pour la requête alcool. Trier par date Afficher tous les messages

samedi 29 septembre 2018

Éphéméride... 29 septembre - Un plébiscite sur la prohibition des boissons alcooliques

UN PLÉBISCITE SUR LA PROHIBITION

par Jacques Carl Morin

La première consultation populaire au Canada fut tenue à la fin du 19e siècle. Elle portait sur la prohibition des boissons alcooliques. Les résultats de ce plébiscite, comme on appelait alors les référendums, firent apparaître clairement les deux solitudes qu’évoquera plus tard Hugh MacLennan.

Dans la foulée des croisades contre l’ivrognerie menées aux États-Unis au 19e siècle, le Canada emboîte le pas et adopte diverses mesures législatives visant à restreindre le commerce de l’alcool sans l’interdire complètement. Des groupes veulent aller plus loin et préconisent l’abstinence totale; ils font pression sur le gouvernement fédéral afin que celui-ci décrète la prohibition. Le premier ministre John A. Macdonald, un grand consommateur d’alcool, ne cède pas.

En 1893, le congrès national du Parti libéral adopte une résolution en faveur d’un référendum pancanadien sur la prohibition de l’alcool. À la suite de la victoire de Wilfrid Laurier aux élections de 1896, son gouvernement fait adopter l’Acte concernant la prohibition de l’importation, fabrication et vente des liqueurs enivrantes qui prévoit que la question suivante sera soumise au vote des électeurs :

Êtes-vous en faveur de l’adoption d’un acte
prohibant l’importation, la fabrication ou la vente des spiritueux, vins, aîle, bière, cidre et toutes autres liqueurs alcooliques servant de boisson ?

OUI

NON


Cette première consultation populaire de l’histoire en sol canadien donne lieu à des débats passionnés entre les tenants de la prohibition de l’alcool et les opposants.

Le 29 septembre 1898, quelque 44 % des électeurs, tous mâles comme c’est la loi à l’époque, se donnent la peine d’aller voter. Au Québec, le « NON » réunit 81 % des suffrages exprimés soit 122 614 contre 28 582.

Dans le district électoral de Gaspé qui inclut les Îles-de-la-Madeleine, le « OUI » recueille 158 (10,5 %) voix et le NON 1341 (89,5 %). Aux-Îles-de-la-Madeleine, les résultats officiels sont les suivants :


POUR
CONTRE
Nombre d’électeurs inscrits
Amherst
2
30
142
Île d’Entrée
0
17
St-François-Xavier-du-Bassin
3
57
194
Étang du Nord
7
92
198
Barachois Nord
0
34
94
Cap aux Meules
8
29
122
Havre-aux-Maisons (Dune du Sud)
0
13
71
Île Allbright
0
17
152
The Coffin (Grande Entrée)
0
17
80
Île Wolf, Bryon, etc.
2
4
Total pour les Îles-de-la-Madeleine
22 (6,6 %)
310 (93,4 %)
1053

Huit circonscriptions québécoises comptant une bonne proportion d’anglo-protestants (Argenteuil, Brome, Compton, Huntingdon, Montréal-Saint-Antoine, Pontiac, Sherbrooke et Stanstead) sont favorables au bannissement des boissons alcooliques. Sur l’île de Montréal, seuls les électeurs de la circonscription de Saint-Antoine disent majoritairement « OUI » à la prohibition.

À l’extérieur du Québec, c’est la victoire des buveurs d’eau qui favorisent nettement le OUI 249 905 (63,77 %) contre 141 957 (36,23 %). Mais dans l’ensemble du Canada qui comprend alors sept provinces et trois districts, le « OUI » l’emporte de justesse 278 487 (51,2 %) contre 264 571 (48,8 %), soit un écart de 13 916 voix. Ce vote favorable à la prohibition ne représente en fait que 22.5 % de l’ensemble des électeurs inscrits.

Devant un résultat aussi mitigé, Laurier n’imposera pas la prohibition et laissera les provinces et les municipalités le soin d’agir en cette matière.

Sources :

Rapport du greffier de la Couronne en chancellerie, Documents de la session, volume 14, 8e Parlement, session 1899, volume XXXIII, numéro 20.

Acte concernant la prohibition de l’importation, fabrication et vente des liqueurs enivrantes, Statuts du Canada (aussi appelé Acte du plébiscite de prohibition, 1898), 61 Victoria, S

samedi 9 septembre 2017

AC1-S35 Fonds Père Raymond Cyr, prêtre


1943-1980. – 0,25 ml de documents textuels, 6 pièces iconographiques, 1 artefact


Histoire administrative / Notice biographique

Cette collection rassemble majoritairement les dossiers relatifs au Comité des œuvres madeliniennes, aux activités relatives au travail du Père Raymond Cyr comme directeur de l’école Normale de Havre-aux-Maisons, comme aumônier des croisades eucharistiques et organisateur des retraites de prêtres aux Îles, ainsi que sa participation au comité d’étude régional sur l’alcool. Plusieurs documents témoignent de son implication pour l’aide apportée aux élèves voulant continuer leurs études à l’extérieur des Îles et une partie concerne les activités du conseil de Fabrique de la paroisse Sainte-Madeleine (29 feuillets de 1966-1967). 

Portée et contenu :

La majorité des documents couvrent surtout 1965-1970. Quelques correspondances témoignent d’un séjour d’hospitalisation en 1970. Des photographies reliées à des membres du clergé.  À noter : un artefact illustrant le Couvent Notre-Dame des Flots sous forme de tampon encreur, probablement utilisé lors de correspondance officielle à titre d’école, ainsi qu’une photographie reçue des architectes de la nouvelle église Sainte-Madeleine. Sa collection du journal rural La Boussole (1952-1963) couvre une importante période enrichissant cette série de publications historiques locales et justifie l’ouverture d’une collection sous cette appellation puisqu’il fut un de ses plus importants collaborateurs. Un inventaire d’archives municipales a permis de découvrir ce fonds.

Restrictions

Le fonds n'étant pas traité et contenant des données personnelles, une restriction d'accès est actuellement en vigueur sauf en ce qui a trait aux collections de la Boussole.

Termes rattachés :

Éducation
Religion
Patrimoine
Église
Havre-aux-Maisons
Tempérance
Alcool
Histoire rurale

mardi 17 novembre 2015

Éphéméride... 17 novembre - Naufrage et alcool en 1887

La goélette Alice Mae de 39 tonneaux enregistrée à Cap-aux-Meules  en 1853 échoue le 17 novembre 1887 à Havre-Aubert. Une récompense de 20.00$ est offerte pour retrouver l'auteur du vol d'un baril d'alcool qui appartenait au navire.

Références:
Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989.

dimanche 2 janvier 2022

Éphéméride... 2 janvier - La prohibition d'alcool s'applique partout sauf Havre-aux-Maisons en 1914

La lecture du Répertoire des municipalités touchées par la prohibition en 1914, nous apprend que la Municipalité de Havre-aux-Maisons na pas adopté sur son territoire un règlement pour la gestion des débits de boisson, contrairement aux autres municipalités.

Le 29 septembre 1890, après un sondage canadien sur la question, le Premier Ministre Laurier préférait laisser aux provinces et municipalités le soin d'adopter ou non une telle loi.


Licences de débit de boissons - Répertoires. List of municipalities of the province of Quebec [Québec : 2 janvier 1914]; p.25


Hallowell, Gerald. 2013. « Prohibition au Canada ». Dans l'Encyclopédie Canadienne. https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/prohibition [consulté le 09 décembre 2021].



lundi 20 juin 2016

AP5 - Fonds Père Yvon Cormier

vendredi 14 octobre 2011

AO16 Lacordaire et Sainte Jeanne D’Arc des Îles


1949-1959, 2 cm de documents textuels

Histoire administrative/notice biographique :
Créés en 1949 aux Îles-de-la-Madeleine, Les cercles Lacordaire et Sainte Jeanne D’Arc se sont affiliés aux mouvements créés en 1911 aux États-Unis et implantés au Canada en 1936.

Ils s’occupaient principalement de promouvoir l’abstinence de consommation de boissons alcoolisées. Plusieurs cercles, sept, ont été créés aux Îles-de-la-Madeleine. Ils ont œuvré en collaboration avec les paroisses locales jusque vers les années 1960. Le 3 août 1958, à l'occasion d'un congrès des jeunes Lacordaire réunissant plus de 300 membres, on comptait 1600 membres Lacordaire et Jeanne d'Arc sur l'archipel. 

Portée et contenu :

Le fonds est constitué des registres de procès-verbaux, d’adhérents et autres documents se rapportant à la mission de l’organisme.

Historique de la conservation

Les documents ont été remis au Centre d’archives régional des Îles par le Père Yvon Cormier en 2001.

Portée et contenu

Le fonds est constitué des registres de procès-verbaux, d’adhérents et autres documents se rapportant à la mission de l’organisme.

Références bibliographiques

Villeneuve, Ubald, Le cercle Lacordaire Directive aux chefs, Le Centre canadien des cercles Lacordaires et Sainte Jeanne D’Arc, 1947, 112 pages
Cercle Lacordaires et Sainte Jeanne D’Arc des Îles-de-la-Madeleine, Programme souvenir du 10e anniversaire des cercles Lacordaire et Sainte Jeanne D’Arc des Îles-de-la-Madeleine, 18-20 septembre 1959, 42 pages
Programme souvenir du 15e anniversaire de fondation des cercles Lacordaire et Sainte Jeanne D’Arc des Îles-de-la-Madeleine, 12 juillet 1964. (Programme retrouvé dans le fonds AP13)

Termes rattachés

Abstinence
Alcool
Boisson alcoolisée
Consommation
Jeanne D’Arc
Lacordaire


Fonds associé: AP5 Père Yvon Cormier