Aucun message portant le libellé préfet. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé préfet. Afficher tous les messages

mercredi 8 juillet 2020

Éphéméride - 8 juillet - Décès du maire et préfet Gilbert Carbonneau, en 1980

Gilbert Carbonneau 1942-1980

Le 8 juillet 1980 décède Gilbert Carbonneau à l'âge de 37 ans. Père de trois enfants, il est maire de la municipalité de l'Île du Havre-Aubert dès 1972 et préfet de comté des Îles-de-la-Madeleine de 1974 à 1980, durant des années très mouvementées (découpage du territoire électoral fédéral, chasse aux phoques, système de communication, faillite de Pêcheurs-Unis, etc.). Très engagé dans le domaine social et politique, il est un des premiers ambassadeurs des Îles durant son ouverture à un lien maritime et touristique régulier. Il est le président-fondateur de la Corporation du Musée de la Mer, créée le 26 novembre 1971.




Tout d’abord animateur en loisirs pour le Conseil des Loisirs de l’Est-du-Québec, en 1966-1967, il s’engage dans la préparation des Fêtes du Centenaire acadien dont les célébrations coïncident avec l’inauguration du Centre Culturel de Havre-Aubert. Il est alors greffier et registrateur adjoint au Palais de Justice de Havre-Aubert ; en 1973, il devient registrateur d’office. En avril 1970, il est candidat de l’Union nationale et en mai 1979, candidat au Parti conservateur dans Bonaventure-Les Îles, où il a fait bonne figure sans pouvoir être élu dans un si vaste territoire : il obtient toutefois la majorité pour les Îles et sa dernière campagne lui prouve l’affection de la population et le conforte dans sa décision de se consacrer à la vie politique qui sera malheureusement très courte.

Un aréna portera son nom. Reconnu comme un homme dévoué au développement et à la protection des droits de ses concitoyens, de nombreux hommages sont adressés dans les médias lors de son décès. Un fonds d'archives à son nom (AP11-S3) est dorénavant conservé au Centre d'archives régional des Îles au sein du fonds familial Pierre-Cornelius Carbonneau.

___________________________________________________
Fonds et collections du Centre d’archives régionales des Îles (CARDI)

AP11-S3 Fonds Gilbert Carbonneau
Collections Le Madelinot 1966-1976 et  Le Radar, 1972-1980


Le Radar, 30 juillet 1980.

lundi 7 mai 2018

Éphéméride... 07 mai - Décès du député libéral Louis Albin Thériault en 1953

07 mai 1953 :  

Décès de Louis Albin Thériault, député libéral à l'Assemblée législative, instituteur, juge de paix, maire de Havre-aux-Maisons et préfet de comté.

Natif de Havre-aux-Maisons, le 18 février 1871, Louis-Albin Thériault est le fils de Pierre (à Fabien) et Louise BibianeThériault (à Louis-Léon). Il est le frère de Marie, Florimond, Françoise, Françoise-Caroline, et Justine. Le 25 novembre 1895, il épouse Geneviève Thériault, fille du capitaine F. É Thériault. Ils auront sept enfants : Bibiane, Florimond, Françoise, Arcadius, Louis-Aurèle, Régina et Lomer.

Louis-Albin Thériault a fait ses études classiques au collège de Sainte-Anne de La Pocatière avant de revenir aux Îles en tant qu’instituteur. Il enseignera de 1892 à 1901. En 1900, Louis-Albin se présente en tant que candidat libéral aux élections provinciales, mais il sera battu par son adversaire, également libéral, Patrick Peter Delaney. Il ne sera défait que par un mince 48 voix de majorité. Toutefois, il se représentera à l’élection partielle de novembre 1906 ou il sera élu. Il sera aussi réélu en 1908. Il occupera également la fonction de juge de paix pendant 20 ans. Louis-Albin Thériault n’en restera pas là ; de 1912 à 1937, il est nommé inspecteur des écoles pour les Îles-de-la-Madeleine. En plus d’être inspecteur, il sera maire de Havre-aux-Maisons de 1923 à 1937, ainsi que préfet de comté. On compte parmi les grandes réalisations de cette période: le premier pont reliant l'île centrale à l'île de Havre-aux-Maisons, infrastructure bâtie sous la gouverne des députés fédéral Édouard Caron et provincial  Rodolphe Lemieux.

Aussi, Louis-Albin Thériault fut président de la Corporation de l’hôpital de Cap-aux-Meules, de la Société de la Croix-Rouge des Îles et de la Société d’Agriculture. Il est décédé à Havre-aux-Maisons le 7 mai 1953.             



Références:
Naud, Chantal. Îles de la madeleine 1793-1993. Deux siècles d’Histoire, Les Éditions Vignaud, 1993., p. 99
Fonds et collections du CARDI- AM1

vendredi 8 juillet 2016

Éphéméride... 8 juillet - Décès de Gilbert Carbonneau, maire et préfet


Source: Pauline Carbonneau
08 juillet 1980 : 

Décès de Gilbert Carbonneau à l'âge de 37 ans, des suites d'un cancer. Il était alors maire de la municipalité de l'Île du Havre-Aubert et préfet de comté des Îles-de-la-Madeleine.

Très apprécié des Madelinots et même des Gaspésiens, il s'est présenté aux élections fédérales de 1979 sous la bannière du parti progressiste conservateur pour le grand comté Bonaventure-Gaspésie les Îles et plus de 85% des Madelinots ont exprimé leurs droits de vote lors de ce suffrage. Seulement 4062 votes le séparait du candidat élu Rémi Bujold, ce qui est peu en considération de la population de Bonaventure-Gaspésie. 


lundi 22 février 2016

Éphéméride... 22 février - Décès d'un ancien maire et préfet en 1966

                                                             
22 février 1966: Décès de Charles Boudreau 

Charles Boudreau serait l'homme qui est assis, selon la la donatrice.
Ancien maire de la Municipalité de Havre-Aubert et Bassin de 1941 à 1945, de Havre-Aubert Est, de 1953 à 1957 et de 1960 à 1963 (préfet de comté durant ce dernier mandat), Monsieur Boudreau fut l'un des participants au lancement du ponchon lors du bris des communications, en 1910.

 Il a oeuvré pour de nombreuses compagnies de navigation: M. Fraser de Pictou, SS Lovat et la Clarke Steamship Co. Très impliqué dans sa communauté, une foule lui rendait hommage à l'église Notre-Dame de la Visitation le 24 février suivant. Il était l'époux de Léda Bourgeois et le père de Léo, Gérard, Cléophée, Lucie et Thérèse.
Références: Collection du CARDI. Journal Le Madelinot 10 mars 1966 page 1.