Aucun message portant le libellé commerce. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé commerce. Afficher tous les messages

mardi 3 décembre 2019

Éphéméride... 3 décembre - Cinéma Rex en 1947


Source photo: Collection Jean-Guy Poirier
03 décembre 1947 :


James Farrah (1908-1986) ouvre le cinéma Rex. C'est la première salle de cinéma aux Îles.

Photo: Collection Chantal Naud

James G. Farrah (Iimmy) fils de NajeeBe Mussallem et de Georges Farrah, commerçant, est né à l'Étang-du-Nord en 1908. Cinquième enfant d'une famille de sept, James fréquentera l'école primaire de l'Étang-du-Nord et l' Académie de Lavemère avant de poursuivre ses études à la Harkins Academy
de New-Castle puis au collège Saint-Joseph de
Memramcook où il obtient un diplôme commercial en 1925. En 1933, James Farrah prend la succession de son père à la tête du magasin et ouvre un autre commerce à Cap-aux-Meules. Intéressé au développement économique et social de son milieu , James Farrah sera lié de près à la vie municipale de l'Étang-du-Nord où il sera maire de 1958 à 1960 et de nouveau de 1969 à 1971 alors qu'il demeure à ce moment à Cap-aux-Meules mais qu'il a toujours des propriétés et des terrains à l'Étang-du-Nord. Monsieur Farrah s'est aussi engagé dans le développement des routes et de l'ouverture des chemins d'hiver, dans l'érection de terrains de jeux, de patinoires, et, comme on l'a vu, d'un cinéma. James G. Farrah a épousé Louise Arseneau dont il aura quatre enfants. Il est le grand-père de Georges Farrah, qui fut élu à l'Assemblée nationale en 1985 jusqu'en 1998.


Dans le volume HISTOIRE DES ÎLES DE LA MADELEINE de messieurs Fortin et Laroque, volume publié en juin 2003, on mentionne dans les années 1950, la présence de « ... l’unique cinéma de Cap-aux-Meules ... ». Or le premier véritable cinéma fut bien celui de James Farrah, situé à L’Étang-du-Nord, pas très loin où se trouve actuellement (en 2014) l’entreprise Gourmande de Nature.


Des personnes âgées des Îles se souviennent que dans les années 1950, il y avait au moins 2 cinémas sur l’archipel : à L’Étang-du-Nord, le cinéma Rex qui ouvre ses portes en 1947 ; propriété de Jimmy Farrah, il sera en opération jusqu’au début des années 1960. À Cap-aux-Meules, le cinéma Mistral ouvre vers 1952 ou 1953 et est propriété de Frank Leslie. Mais, il semble qu’il y aurait eu aussi, entre 1945 et 1950, à Bassin, sur l’île de Havre-Aubert, un cinéma dans la salle paroissiale et qu’on y projetait les films à l’aide d’une génératrice de courant, l’électrification des îles n’étant pas encore réalisée. Marie-Laure Chevrier fait état de ce cinéma de Bassin, dans le 1er chapitre de son ouvrage.**



Référence:
* Biographie et photographie de la maison parus dans la chronologie des Îles de Chantal Naud : Deux siècles d’histoire (1994)  à la date de 1947, p. 139

** Chevrier, Marie Laure. Les Antennes d’Adrienne, édition La Plume d’Oie, Cap-Saint-Ignace (QC) 2008.


Note aux lecteurs: Nos remercions Madame Chantal Naud de sa précieuse contribution aux détails de cette éphéméride et biographie.

samedi 3 mars 2018

Éphéméride... 3 mars - Incendie de l'ancien hôtel Fougère

E6,S7,SS1,P72169_BANQ_varech sur le rivage Étang-du-Nord par Maurice St-Pierre 1949
On voit l'hôtel Fougère tout à fait à gauche.

























3 mars 2000: 

L'ancien hôtel Fougère, trop délabré, est incendié volontairement par un exercice de feu.

Ce bâtiment surplombant le port de L'Étang-du-Nord fût un des premiers hôtels des Îles, il a marqué l'histoire et l'imaginaire des Madelinots.En 1898, Fidèle Fougère achète le terrain (lot I950) de Ovide Bourque. La première petite maison aurait été déplacée. C'était à l'origine la maison de Charles Chevarie. La maison serait devenue le premier hôtel des Îles dans les années 1920. A l'époque, c'était Eva, Maria et Marie-May (Émilia) qui s'occupaient de l'hôtel. On y recevait les représentants gouvernementaux, les députés et autres personnalités de l'époque. De plus, on y organisait des repas de noce pour différentes familles.

En 1955, on y a reçu le gouverneur général du Canada, M. Vincent Massey en visite aux Îles. M. Louis-Philippe Lacroix y fêta sa victoire sur Hormidas Langlais en 1962. M. Maurice Sauvé serait le dernier député à avoir résidé à l'hôtel Fougère.

C’est aussi en accueillant des pensionnaires que l’hôtel se fît connaître. M. Alex Trevoy, premier gérant de la Gorton Pew dans les années 20, y résidait lorsqu’il fît la connaissance de Marie-Anne Fougère, qu’il épousa par la suite. Après leur mariage, ils continuèrent à demeurer à l’hôtel Fougère.

En 1954, le 15 août, on bénit une statue à la Vierge (Notre-Dame de l’Assomption) installée sur le cap à Fidèle pour assurer la protection des pêcheurs. Cette statue, encore en place aujourd’hui, fut payée par les pêcheurs. Dans les années 1960, l’hôtel Fougère cessa ses activités et les enfants (filles) y demeurant se retirèrent un peu de la communauté, tenant par-dessus tout à sauvegarder
leur intimité.

En 1996, Maria est transférée à la Villa Plaisance. Sa sœur Marie-May (Émilia) quitte la demeure en janvier 1997, pour être hospitalisée. Elle y demeurera jusqu’à son décès en novembre. La maison est vendue le 23 septembre 1998 et compte tenu de l’état de détérioration avancé du bâtiment, elle est brûlée le 3 mars 2000.

D’après une recherche de Lorraine Gallant

et Roseline Marshall

dimanche 19 novembre 2017

Éphéméride... 19 novembre - Nouveau batiment de la Banque nationale


19 novembre 1969 :

Inauguration et bénédiction d'un nouvel édifice de la Banque canadienne nationale en compagnie du père Esdras Nadeau et du maire Isaac Boudreau. Sur la photo du bas, les neuf premiers(ères) employé(e)s de la banque.

La toute première banque s'est installée aux Îles sous le nom de banque d'Hochelaga en 1917.

Références: Collection du Centre d'archives régional des Îles. Journal Le Madelinot, vol 4, no 22, 30 novembre 1969, p.4.

vendredi 20 octobre 2017

Éphéméride 20 octobre... Construction navale aux Îles

Source Fonds AE1 Achille Hubert , P1942
Visite de Jean Garon aux Îles . - [198-] . - photographie : n&b
20 octobre 1982 :

Visite de Jean Garon aux Îles et lancement d'un navire de pêche construit aux ateliers Georges Leblanc inc de l'Étang-du-Nord.


dimanche 2 octobre 2016

Éphéméride... 2 octobre: Chasse aux morses en 1706


02 octobre 1706 :

Juchereau du Fargy, signe un engagement avec Joseph Riverin, marchand et banquier de Québec qui le conduira aux Îles dans le but d'y faire la chasse aux loup-marins et aux morses.

Référence: Roy, Pierre-Georges. Inventaire d'une collection de pièces judiciaires, notariales, etc. etc. conservées aux archives judiciaires de Québec. vol. 1er. La Cie de L'Éclaireur Éditeur, Beauceville,1917

jeudi 12 février 2015

Éphéméride... 12 février - Grande ouverture de l'Auberge La Jetée en 1981

Source: Le Radar 11 février 1981
12 février 1981

L'ancienne résidence de la famille Leslie est transformée en auberge logeant bar, restaurant et chambres dans un décor d'époque.

vendredi 24 octobre 2014

Ephéméride... 24 octobre - Travaux de construction à Cap-aux-Meules

Source: Journal Le Radar 24 octobre 1984 p.14
 
 Il y a 30 ans le restaurant La Patio se construisait  à son emplacement actuel au coeur de Cap-aux-Meules. Une superficie imposante pour le monde de la restauration de l'époque.

lundi 13 mai 2013

Éphéméride... 13 mai - Commerce maritime en 1837

Journal The Bee, Pictou, 17 mai vol 2, no 52 page 7
13 mai 1837 :

Le commerce maritime bat son plein aux Îles-de-la-Madeleine comme en fait foi l'article suivant du journal anglophone The Bee, de Pictou. La goélette Eliza, conduite par le capitaine Dunbar se dirige vers les Îles ce jour-là, mais les goélettes Queen et John, conduites par les capitaines Domingo et Forgeron, reviennent également d'un voyage de pêche (sans doute une livraison de poisson en Nouvelle-Écosse), le 16 mai suivant.

samedi 25 août 2012

Éphéméride... 25 août - Décès d'un ancien homme d'affaires

Source: Site web domainefunéraire.com
25 août 2011: 

Arnold Cormier, homme d'affaires depuis le 1er mai 1940 aux Îles-de-la-Madeleine, né à Bassin et résident de Cap-aux-Meules, décède à l'âge de 94 ans. Il était l'époux de feu Marie-Louise Renaud et le père de Georges, Camille, Diane, et Euclide. Ses enfants perpétuent la branche des affaires dans l'industrie de la distribution de bière et la vente au détail aux Îles-de-la-Madeleine.