Aucun message portant le libellé naufrage. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé naufrage. Afficher tous les messages

samedi 14 novembre 2020

Éphéméride... 14 novembre - Le brick Canton échoue à l'Ile Brion en 1837

14 novembre 1837:

Le brick Canton, de 273 tonneaux, immatriculé en 1829 fait naufrage au nord-ouest de l’Île Brion, le 14 novembre 1837. Il y a 6 survivants, mais on déplore 7 pertes de vie. La Lloyd’s reçoit le texte suivant : 
  
The Canton, Garbutt, from Gaspé to Great Britain, struck on the west end of Brian Island. The Master, his wife and child, and four of the crew, left the wreck in the gig, and have not since been heard of; the mate and five of the crew, reached Magdalen Island in the jolly boat.

Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989

mercredi 12 août 2020

Éphéméride... 12 août - Naufrage de la barque Urda en 1876

12 août 1876:

La barque de 318 tonneaux, Urda, immatriculée en Norvège en 1875 échoue dans une brume très dense, à la pointe de l'ouest (Étang des Caps), le 12 août 1876. Elle avait quitté Chatham, N.B. pour se rendre à Barrow en Angleterre. C'est l'agent et douanier J.F Fox qui s'occupa de l'encan public pour les assurances norvégiennes. On estimait à 5000$ la valeur de la cargaison et 14 000$, la perte du navire.


Références:   Banque de données condensées sur les naufrages du Centre d'archives régional des Îles et livre Dernière course, par Frédéric Landry, Éditions La Boussole, 1989, 253 p.

samedi 27 juin 2020

Éphéméride... 27 juin - Naufrage du Lady Sandra II à Pointe-Basse en 1980


27 juin 1980:

Le Lady Sandra II, un bateau de pêche de 13 tonneaux immatriculé à Cap-aux-Meules en 1970 sombre à 5 milles de Pointe-Basse le 27 juin 1980.

C’est au large de L’Échouerie lors d’un fort vent, que le propriétaire Yvon Chevarie de Dune-du-Sud a constaté vers 10 h 30 que son bateau prenait l’eau. Un signal d’alerte à un compagnon de pêche, Étienne Poirier, lui permit d’être sauvé juste à temps, car à son arrivée, au bout de 5 minutes, le bateau était déjà coulé à moitié. Les manœuvres de retour furent extrêmement difficiles avec les vents de 45 nœuds qui s’étaient levés, on dut se résoudre à laisser le bateau complètement sombrer, les cordages de touage ne cessant de casser.  Le bateau avait déjà subi des réparations plus tôt au printemps.



Source et références:
AC1- CARDI Le Radar, 2 juillet 1980, p.2

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989, page .

lundi 22 juin 2020

Éphéméride... 22 juin - Naufrage de la goélette des Îles Edwin-A Grosier en 1935

Fonds AC1-S18 Adrienne Cyr
22 juin 1935:

La goélette Edwin-A Grozier immatriculée aux Îles-de-la-Madeleine, fait naufrage à Inverness au Cap-Breton, le 22 juin 1935. Cette goélette de 60 tonneaux construite à Essex au Massachusset en 1862, fut reconstruite à Port Elgin, NB, en 1915 et propriété du marchand Frank W. Leslie de Cap-aux-Meules. On peut tout de même lui attribuer une longue vie de 73 ans.

Son capitaine était Phidime Després, de Lavernière. Celui-ci est décédé à Halifax le 24 novembre 1961, à l'âge de 85 ans. Il était l'époux de Marie Cyr.





Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011

Mercantile Navy List 1929, page 932
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989.

Carte funéraire du Fonds AC1-S18 Adrienne Cyr
Boudreau, Dennis M. Dictionnaire généalogique des familles des Îles 1760-1948, Société de généalogie de Québec, CONTRIBUTION No 96 CD2003



vendredi 8 mai 2020

Éphéméride... 8 mai - Naufrage d'une barque au Rocher-aux-Oiseaux en 1881

Le 8 mai 1881

La barque "Gananoque", immatriculée en Irlande (Belfast) et jaugeant 766 tonnes, frappe un iceberg à quatre milles du Rocher-aux-Oiseaux par un temps brumeux. Elle sombre rapidement. L'équipage est sauf et se rend au Rocher-aux-Oiseaux où il fut recueilli quatre jours plus tard par un bateau passant par là.


Références: Journal Examiner de Charlottetown, mai 1881

mardi 24 mars 2020

Éphéméride... 23 mars au 27 mars Histoire du naufrage et des rescapés de la Teaser, en 1948


Naufrage du Teaser le 24 mars à 10h du matin avec un chargement de 6700 loups-marins, tel que raconté par le père Frédéric Landry dans une édition du journal Le Madelinot, en 1966, ainsi que relatés dans les autres articles de journaux anglophones des fonds du Centre d'archives régional des Îles.


Source: Centre d'archives régional des Îles,
Le Madelinot, vol 2, no 9, 24 novembre 1966, p.2.
The Daily News, N.Y, 24 mars 1948, p.1
Spicilège du fonds AC1-S28 Louis T-Blais


25 mars 1948:

Après s'être construit un igloo pour attendre l'accalmie des vents de 40 milles/heure et une marche difficile d'une nuit, à travers trois milles et demi de glaces amoncelées par les vents, l’équipage de 20 Madelinots de la goélette Teaser, guidés par leur capitaine Joseph Barry, de Milton, Massachusset, atteint l’Île Saint-Paul, dans le Détroit de Cabot. Ils seront ramenés par avion à Sidney, Cap-Breton, le lendemain, et aux Îles, pour le dimanche de Pâques, le 28 mars 1948. La Teaser était une propriété de la Gordon Pew.

Un autre équipage en péril, les 16 hommes de la goélette Monica Walters, de Port-aux-Basques (Terre-Neuve), avec leur capitaine Fred Honsell, ont rejoint la même destination. Les aînés du groupe ne se souviennent pas avoir vu autant de glace dans le Golfe Saint-Laurent. 

Ils se sont guidés des deux phares allumés de l'Île Saint-Paul.

The Lethbridge Herald de Lethbridge (Alberta)
19 mai 1948 : On y fait état du naufrage de la Teaser

samedi 11 janvier 2020

Éphéméride .... 11 janvier - Un vraquier rempli de sel s'échoue à Grande-Entrée

11 janvier 2015:  Naufrage du vraquier Atlantic Erie


Dans un communiqué émis le 12 janvier, on apprend que le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs aux Îles-de-la-Madeleine (Québec) pour enquêter l'échouement du vraquier Atlantic Erie, propriété de la Canadian Steamship Lines (CSL).

Le BST recueillera des informations et évaluera l'événement. 

Source:  Bureau de la sécurité des transports du Canada

dimanche 24 novembre 2019

Éphéméride... 24 novembre - Naufrage de la goélette armée « Canadienne »

Le 24 novembre 1861:

Dans son rapport annuel sur les pêcheries dans le golfe, le commandant Fortin précise la date du naufrage de La Canadienne, alors que le vapeur le Napoléon III a du prendre la relève.



mercredi 20 novembre 2019

Éphéméride... 20 novembre - Naufrage du vapeur SS Wearmouth en 1882

20 novembre 1882:

Publicité du fabriquant du vapeur SS Wearmouth. Source: www.wrecksite.eu
Le vapeur en acier SS Wearmouth de 1101 tonneaux, enregistré en 1880 à Londres, Angleterre, s’échoue le 20 novembre 1882 à la côte, un mille à l’est de Pointe-aux-Loups. On dénombre 15 pertes de vie, dont le capitaine Evan Evans inhumé dans le cimetière de l’église anglicane de Cap-aux-Meules.

Ce vapeur tout neuf, construit par la Short Brothers Ltd à Sunderland faisait la navette au Canada entre Sydney, (N.-É) et Montréal pour livrer du charbon. Lors de sa dernière livraison, il se rendait de Montréal à Londres, avec un arrêt à Québec, pour y livrer du phosphate et du bois de charpente. Une tempête de vent dest et de neige l’a tragiquement et ironiquement fait sombrer à peine un mille de la station télégraphique la plus proche.


Le vapeur jaugeait 1689 tonnes et était de 79,4 pieds de large x 11 pieds de haut (longueur non indiquée), ce qui en faisait un bateau de gros calibre à l’époque, même s’il se brisa en 4 bouts. Sur les 20 membres d’équipage, seulement cinq furent sauvés.


Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989.

Article de Carl Racey sur le site www.wrecksite.eu, consulté le 9 novembre 2012

Éphéméride... 20 novembre - Naufrage du SS Albert en 1879


20 novembre 1879 :

Le navire SS Albert échoue au pied des buttes des Demoiselles le 20 novembre 1879, alors qu’il est ancré dans la Baie de Plaisance. 


Ce navire fut tout d’abord la propriété du capitaine John Calhoun de Saint-John, au Nouveau-Brunswick. Construit à Hopewell (N.B.), et lancé le 28 juin 1872, il fut ensuite vendu à James King qui transféra l’enregistrement au port d’Halifax en 1874.
Ce dernier répondit à l’appel d’offres pour le service de courrier postal du Gouvernement jusqu’en 1877. À raison de 2 fois par mois, sauf l’hiver, le navire devait se rendre de Pictou aux Îles-de-la-Madeleine, avec un arrêt à Georgetown et Souris, à l’Ile-du-Prince-Édouard. En 1877, le contrat est transféré à W.Charles Anderson jusqu’en 1879, avec le même navire.

Après son hivernement sur la grève de Havre-Aubert, il fut remorqué par le Scud le 10 juin 1880, pour être réparé à Pictou. Le 20 décembre 1881, le SS Albert fut détruit par le feu à Indian Cove, en Nouvelle-Écosse.


Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Clark, Byron. The Pictou-Magdalen Islands run 1874-1960 The Days of the Coal Burners,2018, p.11-12

vendredi 4 octobre 2019

Éphéméride... 4 octobre - Naufrage d'une goélette à trois-mâts en 1908

Source: Chicago Examiner 6 octobre 1908, vol 6 no 248 p, 9
5 octobre 1908:

Une dépêche reçue à Terre-Neuve nous informe qu’une goélette à trois-mâts, la George Sturgess, a fait naufrage aux Îles-de-la-Madeleine, durant son voyage de Chicago vers le Nouveau-Brunswick. Les neuf membres d’équipage ont dû abandonner le bateau le 3 octobre et été secourus par le vapeur Danois du Consul général Pallison et acheminés à Cape Ray le lendemain.


Cette goélette jaugeant 439 tonneaux fut construite à Sheboygan au Wisconsin en 1872, sous le nom d’Higgie & Jones. Elle fut renommée Higgie en 1881 pour être ensuite rachetée par El. E.Aver qui investit 12 000 $ en 1890 pour sa reconstruction et la renomme Georges Sturgess.



 Topo web: http://images.maritimehistoryofthegreatlakes.ca/search


lundi 30 septembre 2019

Éphéméride... 30 septembre - Naufrage tragique en 1867


 1879, Détail d'un plan de C.F. Roy, C.E., Magdalen Islands AMHERST
 HARBOUR. Plan showing soundings and sections of proposed 
cuttings and embankment Source: Archives Canada



La goélette Julliet M. Tilden, immatriculée à Lubeck (Maine), chavire au bout de Sandy Hook alors qu’elle faisait la pêche aux maquereaux dans la Baie de Plaisance. Une mauvaise répartition de son chargement aurait causé sa perte ainsi que celle de ses 17 membres d’équipage, le 30 septembre 1867. Selon le révérend de l’époque John Walters, les corps sont alors enterrés dans le vieux cimetière de l’église anglicane Saint Augustine sur le Cap Gridley, où est situé maintenant le Musée de la Mer. Les marins étaient originaires de Dear Island dans l’État du Maine : Joseph Bowden, Georges Brown, S. Mardwell, F. Snowman, Benjamin Sylvester, Will Mardwell, A. Hutchins, John Sawyers, John Bowden, William Clark, I. Wescott, A. Brown, Edward A. Clarke, G. Perkins, Samuel Perkins et Hezekiah Clarke. Notons que seulement 16 des 17 membres décédés, sont cités dans la compilation du père Frédéric Landry. 


Références: Liste condensée des naufrages du centre d'archives régional des Îles Landry, Frédéric. Dernière Course. Éditions La Boussole,éditions Maritimes, 1989, p. 61.

samedi 7 septembre 2019

Éphéméride... 7 septembre - Naufrage du chalutier Donald Hélène en 1961



7 septembre 1961:

Dans la nuit du 7 septembre, alors qu'il pêchait aux environs de l'île Miscou, le chalutier du madelinot Athur Lapierre, le Donald Hélène, est heurté par un autre chalutier du Nouveau-Brunswick, le Gloucester 26

Construit dans la vague des chalutiers du gouvernement, le Donald Hélène fut lancé en 1959, la même année que les chalutiers de la flotte hauturière  le Ste-Lucie, le Lucie Carmen, le Lucille B., l'Emmanuelle Lucie et le Marcel Eudore.



Références: 
Geistdoerfr,  Aliette. Pêcheurs acadiens, pêcheurs madelinots: ethnologie dʼune communauté de pêcheurs, Presses Université Laval, 1987 - p.320 

mercredi 7 août 2019

Éphéméride... 7 août - Naufrage de la goélette Formahal en 1860


07 août 1860 : 

                 La goélette de 85 tonneaux, Formahal, immatriculée à Gloucester, Massachussett, fait côte au bout du Sandy Hook, le 7 août 1860. Le capitaine John Stewart était en voyage de pêche dans le Golfe. La coque et le matériel furent vendus par encan comme c'était souvent le cas à l'époque.



                    Références:  Banque de données condensées sur les naufrages du Centre d'archives régional des Îles et livre Dernière course, par Frédéric Landry, Éditions La Boussole, 1989, 253 p.

vendredi 2 août 2019

Éphéméride - 2 août - Naufrage d'une barque de 277 tonneaux à l'Ile Brion

2 août 1896:

La barque de 277 tonneaux, William Geake, immatriculée en 1877 fait naufrage à Noddy Head, à l'Île Brion le 2 août 1896 avec une cargaison de mélasse. 

Références: 
Banque de données condensées sur les naufrages du Centre d'archives régional des Îles et livre Dernière course, par Frédéric Landry, Éditions La Boussole, 1989, 253 p.

lundi 29 juillet 2019

Éphéméride... 29 juillet - Naufrage de la barque "Seraph" en 1838

29 juillet 1838 : 

La barque de 271 tonneaux, Seraph, propriété de J. Miller, de New Castle, Angleterre, fait côte à l'Île Brion avec sa cargaison de bois de Richoubouctou (destinée à l'Angleterre)  le 29 juillet 1838. L'équipage, avec son capitaine W. Wood est rescapé et la cargaison,  récupérée.

Références:
Banque de données condensées sur les naufrages du Centre d'archives régional des Îles et livre Dernière course, par Frédéric Landry, Éditions La Boussole, 1989, 253 p.

lundi 22 juillet 2019

Éphéméride... 22 juillet - Le vapeur Nettles Worth fait côte à Pointe-aux-Loups

Le SS vapeur en acier de 917 tonnes, Nettles Worth, enregistré à Londres en 1878, fait côte à Pointe-aux-Loups le 22 juillet 1883 à cause d’une brume dense et d’une erreur de navigation. Il sort de sa position en se délestant d’une partie de sa cargaison de charbon.

Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives  régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989

jeudi 18 juillet 2019

Éphéméride... 18 juillet - Témoignage de Madelinots sur la tragédie d'Anticosti en 1829

Jolly Boat - Wikipedia
Le 18 juillet 1829

Le journal Time of London publie le témoignage de quatre Madelinots qui ont découvert les corps de personnes vraisemblablement naufragées sur l'île d'Anticosti, qui en sont peut-être venues au cannibalisme pour tenter de survivre au manque de nourriture.

John Dawson, agent de la Lloyd revenant des Îles après avoir vus l'ensemble des articles recueillis sur place par les pêcheurs, espère que la publication de cette liste permettra d'identifier le nom du bateau et des personnes qui ont été naufragées. Parmi les effets personnels, une petite note écrite: Sir, you will find 48 sovereigns in a belt, in my hammock, send them home to Mary Harrington, Barrack street, Cove, as they are the property of her son. (Monsieur vous trouverez 48 souverains dans une ceinture dans mon hamac, envoyez les à Mary Harrington, Barrack Street, Cove, ils appartiennent à ses enfants.  (souverains: pièces d'or anglaises)

Le 29 mai 1829, attestent devant témoins (Georges Irving et J. T. Muncey), Joseph et Jacob* Bourgeois, James Chiasson et Joseph Boudrot des Îles-de-la-Madeleine.  Le 12 mai de cette même année, ils ont débarqué du sloop Victory dans la partie nord de l'ile d'Anticosti, environ à 6 lieux de la Pointe Est de l'ile pour visiter un poste de fourrure qu'ils avaient déjà vu. Lorsqu'ils sont arrivés à cette maison, la porte était fermée et attachée par l'intérieur avec de la corde. En forçant cette porte, ils ont aperçu les carcasses de quatre corps mutilés sans les jambes, la tête et les mains avec les intestins suspendus dans la pièce. Deux autres corps sur le plancher étaient dans le même état et un humain vêtu de vêtement de marin, semblait être décédé dans un hamac sur place. Dans la maison, deux malles et un pot avec des morceaux de chair humaine et tout autour de l'habitation, des restes et ossements.  Aucune trace de farine, animal ou nourriture, deux traces de feu dans le foyer et quelques cendres. Une barque de secours était sur le rivage mais le nom était effacé. Des vêtements étaient ceux de femmes et enfants. (16 à 18 corps auraient été sur place). Les Madelinots témoignent avoir enterré les corps.

* L'article du Acadian recorder dit Jacques Bourgeois et la signature dit Jacob.

The Time of London, England, 18 juillet 1829
(article publié précédemment dans le Acadian Recorder du 20 juin 1829, vol. 17 no 25)

Traduction libre par le Centre d'archives régional des Îles.

Les lecteurs trouveront d'autres informations sur cette tragédie sur cette page de BAnQ. Placide Vigneau relate cet événement dans ses écrits, après avoir reçu le témoignage d'un vieux capitaine.

mercredi 12 juin 2019

Éphéméride... 12 juin - Naufrage de la goélette Concorde à la Dune de l'Ouest en 1904


12 juin 1904 :

La goélette de 79 tonneaux Concorde, immatriculée à  Lunenburg, N.-É. en 1901  fait naufrage au goulet de la Dune de l’ouest près de l’Étang-des Caps.  


Références:

Liste condensée des naufrages du Centre d'archives régional des Îles, 2011
Landry, Frédéric. Dernière Course, La Boussole, 1989.