Aucun message portant le libellé Poste. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé Poste. Afficher tous les messages

dimanche 2 janvier 2022

Les Îles connectées au continent... 165 ans de l'histoire postale et 110 ans du ponchon...

L'exposition Les Îles connectées au continent... du Centre d'archives régional des Îles devait avoir lieu quelques semaines après le début de la pandémie, en 2020. Compte tenu de la situation, celle-ci fut reportée et convertie sous la forme de capsules programmées pour un visionnement en ligne. Nous vous souhaitons un bon visionnement.

-------

The  "Les Îles connectées au Continent..." memorial exhibit at the Centre d'archives régional des Îles was to take place a few weeks after the start of the pandemic in 2020. In view of the situation,  it was postponed and converted into the form of capsules scheduled for online viewing.  We wish you a good viewing

-------


No 1:   Rompre l'isolement  - To break the isolation 1854-1880  (2 janvier 2022) 4 min.

  


No 2 : La poste et la télégraphie - Mail and telegraphy 1870-1910 (5 janvier 2022) 4 min 30 s

   





No 3 : Le ponchon - Une Veillée des rois
- The Epiphany 1910 (6 janvier 2022) 5 min 26 s

Note: Les archives originales des entrevues et du film « Autour du ponchon »  proviennent du tournage réalisé en 1970 aux Îles-de-la-Madeleine. Les images rappellent l'ingéniosité d'une population isolée du monde. Des bandes sonores originales d'entrevues, jamais présentées au public, ont été ajoutées aux scènes correspondantes du film.



No 4 : Du ponchon à la multiplication...des bureaux de poste - Increase of the Post offices 1910-1961 (12 janvier 2022)

    



Ce projet a été financé par le Gouvernement du Canada grâce au Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire (PCPD) de Bibliothèque et Archives Canada.

------

This project was funded by the Government of Canada through the Documentary Heritage Communities Program (PCPD) of Library and Archives Canada.




vendredi 25 septembre 2020

Éphéméride... 25 septembre - Misère des Îles en 1880

Evening Telegram (St. John's, N.L.), 25 septembre 1880

25 septembre 1880:

Le vapeur Scud*, chargé de la livraison hebdomadaire du courrier des  Îles a heurté la jetée de Georgetown  et le courrier des Îles a du être livré par la goélette Alpin.

Le capitaine Knowles du navire de guerre Blanche, ancré au sud des Îles, a visité les autorités du port de pêche.

La pêche est pratiquement terminée et le résultat est loin de suffire aux besoins de la population. Déjà, les pêcheurs n'ont plus leur pain quotidien et une majorité d'entre eux n'en auront pas durant la longue saison qui s'en vient. Seul le destin dira comment l'hiver va se passer. Si le Gouvernement ne prête pas assistance à la population, l'état de détresse et la pauvreté des habitants auront d'inévitables conséquences. Les prix bas de toutes les espèces de poissons ajoutent à cette précarité. Une épidémie de grippe circule.

L'installation du télégraphe se poursuit bien et les plans et devis de construction du brise-lame de l'Étang-du-Nord sont arrivés. Espérons que cela, ainsi que le télégraphe, vont améliorer les échanges et le support à la population des Îles mais, actuellement rien ne peut satisfaire ses besoins immédiats. Aucun naufrage à signaler (Au moins une bonne nouvelle!)



Références: Traduction libre par le Centre d'archives régional des Îles
* Le vapeur Scud transportait le courrier en alternance avec le S.S. Albert, entre 1875 et 1882, mais il a fait naufrage en août 1882. Il fut alors remplacé dans ses fonctions par le S.S. Beaver.

lundi 9 mars 2020

Les Îles connectées au continent



Un événement commémoratif audiovisuel : Les Îles connectées au continent se tiendra le 19 avril 2020, soulignant du même coup les 165 ans de la poste aux Îles-de-la-Madeleine et les 110 ans d'histoire du ponchon. L'ajout de liens postaux réguliers entre les Îles isolées et le continent a ouvert la voie à une liaison essentielle à son développement. L'utilisation d’un pochon fut nécessaire en 1910, suite à la rupture du câble télégraphique reliant les Îles à la grande terre. Il s'agit d'un baril, utilisé autrefois pour le transport de poisson ou de mélasse, rempli de lettres scellées à l'intérieur. Les Madelinots lancèrent cette embarcation improvisée pour alerter les autorités de leur isolement. Cette histoire a d'ailleurs fait l'objet de l’émission d’un timbre par la Société canadienne des postes en 2010.

L‘aboutissement du projet qui requiert actuellement toute l'attention du CARDI est né d’un étrange concours de circonstances. Alors que le centre d'archives lançait la première exposition reliée à ce fonds sur la culture et les communications, un des câbles sous-marins de fibre optique, reliant les Îles au continent, se rompait le 29 novembre 2018. Les Madelinots se sont retrouvés à nouveau coupés du monde!

Pratiquement au même moment, le film amateur commémoratif Autour du ponchon, réalisé par Rosaire Vigneault avec des acteurs de l'événement toujours vivants en 1970, fut retrouvé dans sa version la plus intégrale, à la Commission scolaire des Îles. Le CARDI ne disposait jusqu’ici que de bandes de travail audiovisuelles et sonores. Une autre bande sonore, retrouvée au Musée de la Mer, a permis de réunir l'ensemble des documents nécessaires pour témoigner adéquatement de cette histoire unique dans le monde. Bien sûr, le temps et les conditions de conservation ont altéré une partie de ces archives qualifiées d’introuvables sur le territoire durant des décennies, mais elles n’en demeurent pas moins un pan important de l’histoire des communications depuis le développement postal et téléphonique aux Îles-de-la-Madeleine.

La diffusion du film prévoit un sous-titrage en anglais, permettant à la communauté anglophone de s'approprier elle aussi cette histoire, liée à la réalité de tous les habitants des Îles.



« Ce projet a été rendu possible grâce au Programme PCPD du gouvernement du Canada »

lundi 22 avril 2019

Éphéméride... 22 avril - Subventions postales pour les Îles en 1880

22 avril 1880:  

Le gouvernement du Canada octroie 7500$ pour le service de communication à la vapeur avec les Îles-de-la-Madeleine, afin d'assurer le service postal.

Source: Débats de la Chambre des communes du Canada (deuxième session, quatrième parlement, 43 Victoria, 1880 ...du six avril au sept mai 1880, second volume de la session)

jeudi 24 mai 2018

Éphéméride... 24 mai - Le SS Enterprise remplace l'Amelia pour le transport de la poste et du cargo en 1918

Source: Charlottetown Guardian p15
24 mai 1918:

Le SS Enterprise, avec la même équipe à son bord que celle de l'Amelia, l'été précédent, fait la navette de Souris aux Îles pour y transporter la poste, le cargo et des passagers.

On mentionne le Capitaine Pearl et M. Thompson comme commissaire de bord.

mercredi 2 mai 2018

Éphéméride.... 2 mai - Le vapeur Beaver à fait son premier voyage aux Îles

Gravure ancienne d'un vapeur et d'une barque - Libre de droits
2 mai 1883:


Le Département de la Marine a reçu son premier rapport du vapeur SS Beaver sur son premier voyage postal aux Îles après le long hiver 1883. Des phoques étaient présents sur les glaces, les goélettes affectées à cette chasse ont quitté les Îles le 15 avril, mais aucune nouvelle de celles-ci n’est encore parvenue aux Madelinots. Les provisions ont suffi durant l’hiver * mais la fièvre scarlatine a affecté quelques secteurs des Îles. On raconte dans ce même article du journal montréalais que le Capitaine Turbide, gardien sur le Rocher-aux-Oiseaux, serait mort d’une chute de 120 pieds, mais l’authenticité de ce rapport est mise en doute. (Après vérification, c’était faux, bien qu’en 1891 et 1896, Télésphore Turbide fut victime d’accidents très sérieux)


Source: Traduction libre de l'article paru dans le Montreal Daily Witness du 3 mai 1883.

* Cette information laisse penser que l’hiver 1883, décrit dans plusieurs récits comme étant celui de « La grande misère », n’est pas celui-là. Ce serait plutôt l’hiver 1882, comme Pierre-Cornélius Carbonneau le confirme aussi.  Le premier bateau d’approvisionnement de 1883, serait arrivé un 28 juin 1883, à cause de la lente disparition des glaces, selon d’autres récits dont un du père Frédéric Landry (Capitaine des Hauts-fonds, 1978, p. 75) néanmoins, il ne faut pas penser que l’hiver suivant ait été des plus faciles à cette époque.

vendredi 15 décembre 2017

Éphéméride... 15 décembre - Ouverture du bureau de poste d'Aurigny


Timothée Larade  Source: Collection Centre d'archives régional des Îles
15 décembre 1896:   

Ouverture d'un bureau de poste à Aurigny. Notons que la date d'ouverture est bien le 15 décembre 1896 et non le 15 septembre comme cette date peut circuler ailleurs.

Timothée Larade (photo de gauche) en est le premier maître de poste jusqu'à sa mort en 1917. Mme Henrietta Gaudet le remplace ensuite du 15 octobre 1917 jusqu'au 2 septembre 1938. Donalda Gaudet assume ensuite ces fonctions du 19 mai 1939 au 30 août 1962. Mme Aurélie Renaud entrée en fonction le 1er novembre 1962 est apparemment la dernière maître de poste inscrite à ce bureau.

En 1896, le bureau de poste d'Aurigny est alors le onzième bureau de poste à ouvrir aux Îles depuis le premier implanté à Havre-Aubert en 1854. Ce secteur sera opéré par le bureau de poste de Bassin à partir du 28 octobre 1968, après 72 ans d'existence.




En plein développement économique, en 1910, la firme de Larade & co demande l'ajout d'un câble reliant le TSF du Cap Shea au nouveau bureau de Léo P. Gaudet. Source: Fonds AP8 Auguste LeBourdais.




mercredi 22 février 2017

Éphéméride... 22 février - Robert McPhail est nommé maître de poste

22 février1932:   

Robert McPhail, né le le 24 novembre 1889, selon les documents de Postes Canada, (en 1884 selon le document de Lola Caron) est nommé maître de poste au bureau de Grand-Entry, fondé depuis 1873 jusqu'en 1955. (Ne pas confondre avec le bureau de poste La Cyr).
Comme un nommé Robert Mcphail fut à ces fonctions du 23 août 1918 au 19 novembre 1923 mais que sa date de naissance n'est pas indiquée, il est difficile de confirmer si c'est la même personne, bien que Madame Caron semble le croire dans son document publié en 1985). Si c'est le cas,  il aura eu une très longue carrière dans les services postaux jusqu'au 15 mars 1960.

Le 16 juillet 1955, le bureau de poste prend la dénomination de  « Grande-Entrée ».

Source: Archives Canada

Caron, Lola. La Poste aux Îles, article paru en 1985 dans Les cahiers. Opus III


mardi 23 août 2016

Éphéméride... 23 août - Le bureau de poste de Fatima

23 août 1949:

Le bureau de poste de Lapeyrère qui existe sous cet appellation depuis le 1 octobre 1906, devient le bureau de poste de Fatima. C'est alors Monsieur Charles Deveau qui en est le maître de poste depuis 1931. Monsieur John-Fred Poirier lui succéda jusqu'à sa retraite en 1982, après trente-deux ans de service, ce qui en fait le mandat le plus long à ce bureau.


Liste des maîtres des postes qui se sont succédé depuis la création. Ce bureau de poste est toujours actif.
Source: Bibliothèque et Archives Canada



jeudi 16 juin 2016

Éphéméride... 16 juin - Ouverture du bureau de poste de l'Île d'Entrée en 1896

16 juin 1896:

Ouverture du bureau de poste de l'Île d'Entrée. Monsieur James Cassidy*, de Amherst (Havre-Aubert) en est le premier maître de poste.


Liste des maîtres de poste à l'Île d'Entrée de 1896 à 1874.
Source: Bibliothèque et Archives Canada

*JAMES CASSIDY (à James à John) est né à Havre-Aubert le 24 septembre 1834 et à épousé Mary Jane Reid (de Pictou) à l'église anglicane Saint-Augustine de Havre-Aubert, sur le Cap Gridley, en 1860. Ils auront six enfants à l'Île d'Entrée, dont la dernière fut adoptée. 

C'est son fils John James (dit John), né le 9 mai 1866 et marié à Margaret Ellen Dickson en 1893, qui prendra la relève du bureau de poste en 1902 et ce, pendant trente-quatre ans.

Référence: Dictionnaire généalogique des familles des Îles 1760-1948 par Dennis B. Boudreau, Société de généalogie de Québec, CONTRIBUTION No 96 CD2003

samedi 30 avril 2016

Éphéméride... 30 avril - Première livraison du courrier de l'année 1901

Le SS Lunenberg. Archives du Gouvernement de Nouvelle-Écosse
30 avril 1901

Le premier bateau de livraison du courrier fait son entrée à Cap-aux-Meules, les glaces ayant bloqué le passage jusqu’au dimanche 28 avril précédent. C’est le SS Lunenberg, propriété de Leslie, Hart & sons,  qui fait la liaison à cette époque.
Notons que ce navire fera naufrage le 5 décembre 1905, au large de l’Ile d’Entrée, emportant avec lui plusieurs membres de son équipage, dont le plus connu est Robert Jamieson Leslie, élu député exactement un an plus tôt et également un des propriétaires du bateau.


Source : Letterbook Auguste Lebourdais 1900-1909, p.29

mercredi 27 avril 2016

Des conditions de glace périlleuses dans la Baie de Plaisance en avril 1901


La glace épaisse, toujours dans la Baie de Plaisance, force le vapeur SS Amelia a débarquer ses passagers et le courrier postal du côté nord des Îles. Il s'agissait de la première livraison depuis 4 mois.

Source: The Charlottetown Guardian, 27 avril 1901, p.9.

lundi 11 janvier 2016

Éphéméride... 11 janvier - Premier courrier aérien aux Îles en 1928

Photo: AC1-S39 Jean-Guy Poirier - avion FC-2W G-CAIQ

11 janvier 1928 :

Le 11 janvier 1928, Trans-Continental Airways effectue le premier transport du courrier vers les Îles de la Madeleine au moyen d'un avion amphibie qui devait amerrir près du quai de Cap-aux-Meules. Le conducteur est Edward J. Cooper. L'année suivante en 1929, le service est assuré par la compagnie Canadian Transcontinental Airways deux fois par semaine entre Moncton, Charlottetown et les Îles de la Madeleine durant les mois d'hiver et ce, jusqu'en 1941.


L'avion présenté sur la photo n'est pas nécessairement celui qui a effectué le premier vol, mais il s'agissait d'un modèle semblable: Fairchild FC2W avec un moteur Wasp, tel qu'indiqué aux archives consultées sur l'histoire postale.

Comme en fait foi l'article suivant, publié dans le magazine Flight du 20 septembre 1928, le vol de la Canadian Transcontinental Airways of Québec, partait de Moncton et effectuait le trajet sur une distance de 120 milles. C'est la première fois que les Madelinots recevaient du courrier en hiver.
Source: Avion Flight magazine, 20 septembre 1928. page 15

Ci-bas, copie d'un "pli premier jour" envoyé sur ce vol de courrier.

Source: www.ebay.com

Pour en savoir plus sur l'histoire postale aux Îles-de-la-Madeleine: capsules Les Îles connectées au continent...
  
Références: Plusieurs informations concernant spécifiquement le transport ont été reprises et traduites librement du livre de Byron Clark publié en 2000, à compte d'auteur, Gleanings on the Islands, p. 27 à 32

mardi 1 septembre 2015

Éphéméride... 1er septembre - Premier bureau de poste des Îles en 1854



Transport entre ile Amherst et Grindstone
Source:The cruise of the Alice May, 1884, Third part: Among
 the Magdalen Islands
.

1er septembre 1854 :

Ouverture du premier bureau de poste Magdalen Islands à Havre-Aubert. Le premier maître de poste est M. J.J. Fox. La population des Îles s'élève à ce moment à 1750 personnes. Havre-Aubert est le centre des "affaires" aux Îles et ce bureau de poste demeure le seul à desservir toutes les Îles jusqu'en 1870, année où un second bureau ouvre à Lavernière (Henry Patton en sera le premier maître de poste).

 Viennent ensuite les bureaux de postes de Grand Entry (1873), Grindstone Island (1875) et House Harbour (1879). Chacune des principales îles a maintenant son bureau de poste pour desservir une population de 3200 habitants en 1870.

En 1890, huit autres bureaux seront ouverts, incluant un poste d'été à l'Île Brion, et desserviront une population atteignant 5000 personnes en 1900.

En 1899, le bureau de poste de "Magdalen Islands" à Havre-Aubert, prendra logiquement le nom de Amherst, et de Havre-Aubert en 1907.



LISTE CHRONOLOGIQUE DES BUREAUX DE POSTE

1854        Magdalen islands (Amherst island en 1899 et Havre-Aubert en 1907)
1870        Étang-du-Nord
1873        Grand-Entry (devient Grande-Entrée en 1955)
1875        Grindstone Island (devient Cap-aux-Meules en 1964)
1879        House Harbour (devient Havre-aux-Maisons en 1964)
1886-1932  L’Anse à la Cabane (desservi vraisemblablement par Aurigny en 1932)
1894         South Beach (devient Dune-du-Sud en 1963 et Havre-aux-Maisons en 1969)

1894        Bryon (Fauriel en 1898, Lemieux en 1903 et Leslie en 1906). Ne pas   confondre avec l'Île Brion, mais plutôt Grosse-Île.
1896        Entry Island
1896         Pointe Basse (devient Havre-aux-Maisons en 1969)
1896        Aurigny (devient Bassin en 1968)
1898-1931 Bryon Island (été seulement)
1899         La Vernière (devient Étang-du-Nord en 1988)
1904         Old Harry (Grande-Entrée en 1970)
1913         Solomon (assumé par celui de Bassin en 1969)
1907         Étang-des-Caps (Havre-Aubert en 1968)
1906        Lapeyrère (Fatima en 1949)
1912-1932, 1937    Arsenault (HAM en 1969)
1913-1918   Blaquière (devient vraisemblablement Étang-du-Nord)
1914         Les Caps (Fatima en 1968)
1918         Portage-du-Cap (Havre-Aubert en 1968)
1921         La Cyr (Grande-Entrée en 1968)  
1921        Pointe-aux-Loups
1923         Le Pré (Étang-du-Nord en 1969)
1926-1947, 1959 Grand Ruisseau (Fatima en 1968) 
1926         Vigneau (Havre-Aubert en 1968)
1927         Chemin-des-Buttes (HAM en 1969)
1928         Millerand (Bassin en 1985)
1928         Gros~Cap (Étang-du-Nord en 1968)
1937         Boisville (Étang-du-Nord en 1968)
1959         Le Martinet (Havre-Aubert en 1968)


En 1930, on dénombrait 29 bureaux de poste aux Îles-de-la-Madeleine, ces services croissant en parallèle à une population de 8000 résidents. Dix-sept de ces bureaux furent fermés durant la rationalisation de 1968-1969. Les derniers à fermer furent ceux de Millerand, en 1985, et de Lavernière, en 1988. Les bureaux apparaissant en caractère gras sont ceux existant encore en 2012.


Références :
Caron, Lola et Jean Walton. Magdalens postal history, part I: Canada's barrel mail [re Magdalen Islands mail delivered by ocean currents; covers 1910- 2000], BNA Topics (British North America Philatelic Society), April - June 2002, Vol. 59(2), pp. 50-59.

Caron, Lola et Jean Walton. Magdalens postal history, part II: Post offices], BNA Topics (British North America Philatelic Society), January – March 2003, Vol. 60 (1), pp. 7-38.

mercredi 1 octobre 2014

Éphéméride... 1er octobre - Procule Chevrier maître de poste à l'Ile Brion

À droite: Agathe Vigneau, épouse de Procule Chevrier Photo: Collection Jean-Guy  Poirier
Le 1er octobre 1908:

Procule Chevrier devient le 3e maître de poste de l'Île Brion et occupe ses fonctions, en plus de celles de gardien de phare et opérateur télégraphique pendant dix ans, soit du 1er octobre 1908 au 14 mai 1918. Le bureau de poste, ouvert en 1898, n'est en fonction que durant l'été et ce, jusqu'en 1931.

Fils de Antoine-Edmond Chevrier, né à Havre-Aubert le 7 janvier 1855, il épouse à Bassin le 27 octobre 1878, Agathe Vigneau, née à Havre-Aubert le 21 juillet 1855. Procule Chevrier est décédé le 27 octobre 1923 à Charlottetown. Son épouse est décédée à Bassin en 1948. Nous la voyons sur la photo en compagnie de l'épouse de Jean Renaud, Alphonsine Chevrier.

vendredi 19 juillet 2013

Éphéméride... 19 juillet - Le vapeur Scud, le courrier des Îles et autres nouvelles

Source: Journal Evening Telegram (St. John's, N.L.), 1880-07-26
19 juillet 1880:

Le vapeur SS Scud arrive de Pictou au lever du jour, avec le courrier hebdomadaire des Îles. Cette livraison fait suite à une semaine de tempête qui a détruit une grande partie du gréement des pêcheurs de homard et empêché toutes les autres sortes de pêche.

On raconte que la ligne télégraphique devrait relier les Îles et la grande terre avant la fin de la navigation.

Note: le vapeur SS Scud effectue la livraison du courrier après le SS Albert, de 1880 à 1883

mardi 12 juin 2012

Éphéméride... 12 juin - Émission d'un timbre à l'effigie du phare de la Petite-Échouerie

Le 12 juin 2003:

En rappel de l'installation des premiers acadiens dans l'archipel, émission d'un timbre, le 12 juin 2003, à l'effigie du phare situé à la Petite-Échouerie de Havre-aux-Maisons.